mardi 20 août 2019
Accueil / Finances / L’UE et les Pays Bas ensemble pour octroyer 500 millions d’euros de crédits à de petits promoteurs d’Afrique subsaharienne

L’UE et les Pays Bas ensemble pour octroyer 500 millions d’euros de crédits à de petits promoteurs d’Afrique subsaharienne

L’UE et les Pays Bas ensemble pour octroyer 500 millions d’euros de crédits à de petits promoteurs d’Afrique subsaharienne

La commission de l’Union Européenne a approuvé la mise en place d’une facilité financière de 83 millions d’euros, pour soutenir le programme NASIRA du fonds néerlandais de financement du développement (FMO) qui est très actifs en Afrique.

La facilité est constituée d’un fonds de garantie de 75 millions d’euros, et d’un fonds d’appui et d’accompagnement de 8 millions d’euros. Le projet sera déployé sur les pays proches de l’Europe, et surtout l’Afrique subsaharienne. Le but de ces garanties est de permettre aux banques locales d’accorder des prêts à des groupes qu’elles jugent normalement trop risqués.

Les deux partenaires du projet que sont l’Union Européenne et le gouvernement des Pays Bas, espèrent utiliser cette ressource comme effet de levier pour permettre à des personnes normalement exclues de la possibilité d’obtenir des crédits, d’accéder à un pool de disponibilité de près de 500 millions d’euros.

« Le soutien de l’UE et du gouvernement néerlandais au projet NASIRA constitue une étape majeure pour garantir que des financements parviennent à des entrepreneurs mal desservis. Ils sont potentiellement de grands créateurs d’emplois dans les pays où l’emploi est indispensable, maintenant et dans l’avenir », a commenté Fatoumata Bouaré (photo), la directrice financière et des risques au sein du FMO.

Rappelons que FMO n’aura pas du mal à trouver des partenaires sur le terrain en Afrique subsaharienne, pour mettre en oeuvre ce projet. L’institution est actionnaire direct ou indirect de plusieurs banques de la région. Une de ses empreintes majeures réside dans Arise Fund, un fonds d’investissement bancaire, initié conjointement avec le norvégien Norfund.

Idriss Linge

agenceecofin

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut