Accueil / Développement / L’UE reprend son aide directe au Zimbabwe avec une enveloppe de 234 millions d’euros

L’UE reprend son aide directe au Zimbabwe avec une enveloppe de 234 millions d’euros

L’UE reprend son aide directe au Zimbabwe avec une enveloppe de 234 millions d’euros

L’Union européenne (UE) a accordé, le 16 février, au Zimbabwe un financement de 234 millions d’euros destiné aux secteurs de l’agriculture et de la santé, reprenant ainsi officiellement son aide directe à ce pays d’Afrique australe après dix ans de sanctions diplomatiques. «Nous avons fait un pas important dans notre coopération avec le Zimbabwe», a déclaré l’ambassadeur européen Philippe Van Damme lors de la cérémonie de signature de la convention relative à ce financement à Harare.

L’Union européenne avait imposé en 2002 des sanctions économiques au Zimbabwe. Elle a également imposé des restrictions de voyage visant plusieurs piliers du régime, dont le président Mugabe et son épouse Grace. L’UE a commencé en 2013 à normaliser ses relations avec le Zimbabwe, levant la plupart des sanctions qui avaient été imposées en 2002 pour protester contre la violence politique et les atteintes aux droits de l’homme du régime de M. Mugabe.

Le président zimbabwéen a été aussi autorisé récemment à voyager dans l’espace UE s’il se déplace en sa qualité de président de l’Union africaine, une fonction qu’il assume depuis le 30 janvier 2015.

Le ministre zimbabwéen des Finances, Patrick Chinamasa (photo), qui représentait le Zimbabwe à la cérémonie de signature de la convention relative au financement européen, a réitéré la demande d’une levée des sanctions contre le chef de l’État.

« Zimbabwe SA a un PDG et aussi longtemps que ce PDG est sanctionné, nos relations restent empoisonnées et improductives», a déclaré M. Chinamasa, appelant les entrepreneurs européens «à venir et investir au Zimbabwe».

agenceecofin.com

Aller en haut