Accueil / Tic & Telecoms / Madagascar et les Comores ont décidé de partager leur expérience de la régulation télécom

Madagascar et les Comores ont décidé de partager leur expérience de la régulation télécom

Madagascar et les Comores ont décidé de partager leur expérience de la régulation télécom

A travers un protocole de coopération signé la semaine dernière par leurs organes de régulation des télécommunications respectifs, la République de Madagascar et l’Union des Comores ont décidé de partager leur expérience de la régulation.

L’autorité de régulation des technologies de communication (ARTEC) de Madagascar et l’autorité nationale de régulation des technologies de l’information et de la communication (ANRTIC) des Comores vont désormais échanger sur plusieurs thématiques communes relatives à la gestion du marché des télécoms.

D’après Longin Rakotoarivelo, le directeur général de l’ARTEC, « cette coopération a pour objet le partage des visions et tendances dans le domaine de la régulation des télécommunications sur des thématiques d’actualité telles que l’interconnexion, le dégroupage, le service universel, la gestion des ressources rares, l’introduction des nouvelles technologies, le respect d’une concurrence saine et loyale ». Un groupe de travail permanent dont le rôle sera de proposer des actions à entreprendre et d’assurer le suivi des engagements pris par les deux régulateurs télécoms verra le jour, a indiqué le journal L’Express de Madagascar.

Confiant quant aux fruits de cette collaboration, Alfeine Mohamed Hassan, le directeur général de l’ANRTIC (Comores) a déclaré qu’il est « plus que jamais nécessaire de renforcer la coopération régionale dans le secteur des télécoms pour permettre aux populations de bénéficier des avantages de la révolution numérique. Il a souligné que sur ce plan, Madagascar a d’ailleurs beaucoup à apprendre aux Comores.»

Muriel EDJO
agenceecofin.com

Aller en haut