Accueil / Développement / Madagascar: les directions de douanes et des impôts identifient 70 entreprises à haut risque

Madagascar: les directions de douanes et des impôts identifient 70 entreprises à haut risque

Madagascar: les directions de douanes et des impôts identifient 70 entreprises à haut risque

“Soixante-dix entreprises ont été classées à haut risques à Madagascar à cause de leurs fausses déclarations sur les impôts et pour le service des douanes”, ont révélé samedi des responsables de gouvernement.

Pour l’exercice 2015, le service fiscal et celui des douanes de Madagascar ont effectué l’étude de 164 plus grands importateurs et 11 plus grands exportateurs.

“En termes de pratiques, 70 entreprises dont 28 oeuvrent dans l’importation et 42 dans l’exportation ont fait des déclarations qui ne sont pas les mêmes pour les impôts et pour le service de douanes”, a révélé à Xinhua samedi Eric Narivony Rabenja, directeur général des douanes à Madagascar, joint au téléphone.

“A Madagascar, ces 42 entreprises classées à haut risque détiennent 85 % du marché de l’exportation”, a ajouté M. Rabenja, ajoutant que ces fraudes ont provoqué des trous dans les caisses de l’Etat.

Selon Eric Narivony Rabenja, “ces entreprises ont commis ces pratiques frauduleuses afin d’échapper aux paiements des taxes”.

“La loi préconise le paiement de taxes par ces entreprises”, a-t-il avancé, soulignant que le ministère des finances et du budget(MFB) procèdera prochainement à une enquête par convocation des opérateurs concernés, ainsi que des contrôles conjoints par la DGI et la DGD.

Les sources ministérielles ont également démontré qu’en 2015 à part les différences de chiffres déclarées, des cas de prête-noms et de fausses adresses perpétrés par les opérateurs à Madagascar ont été identifiées par l’administration douanière et fiscale au pays.

Selon la loi des finances 2015, le taux de pression fiscale à Madagascar était de 11,6 % du produit brut intérieur (PIB) à la fin de 2014.

ANTANANARIVO, 28 mai (Xinhua) -

Aller en haut