mercredi 29 janvier 2020
Accueil / Mines & Energies / Madagascar veut augmenter les taxes et redevances des compagnies minières

Madagascar veut augmenter les taxes et redevances des compagnies minières

Madagascar veut augmenter les taxes et redevances des compagnies minières

L’État malgache prévoit d’augmenter les redevances sur le nickel, le cobalt, les métaux précieux et les pierres précieuses, les faisant passer de 2 % à 4 %. C’est ce que rapporte Reuters qui a vu le projet de loi qui propose également une participation gouvernementale d’au moins 20 % dans tout projet minier en production et commercialisable.

Selon les détails confirmés par le ministre des Mines Fidiniavo Ravokatra, les redevances minières passeraient de 2 % à 8 % pour les pierres précieuses brutes. Les pierres industrielles brutes auraient un taux de redevance de 6 %, tandis que les pierres industrielles taillées seraient taxées à 3 %.

« Il est juste que les redevances augmentent. C’est toujours un projet de loi, mais les discussions avec les exploitants miniers et les exportateurs se poursuivent », a déclaré M. Ravokatra, précisant que le pays a comparé ses taux de redevance avec ceux des autres nations et classé les différents minéraux en catégorie.

Ce projet de loi malgache intervient à un moment où plusieurs pays africains cherchent à tirer plus de revenus de leurs richesses minérales. Le dernier en date est le Mali qui a adopté le 21 août 2019 un projet d’ordonnance portant code minier. Selon l’avocat au barreau de Paris, Charles Bourgeois, interviewé par l’Agence Ecofin, « nous assistons à un véritable processus d’harmonisation des codes miniers africains ».

Louis-Nino Kansoun
agenceecofin

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut