samedi 06 mars 2021
Accueil / Mines & Energies / Mali : après une année 2019 record, la production industrielle d’or baissera de 8,3 % en 2020

Mali : après une année 2019 record, la production industrielle d’or baissera de 8,3 % en 2020

Mali : après une année 2019 record, la production industrielle d’or baissera de 8,3 % en 2020

Mauvaise nouvelle pour l’économie malienne. Après une année 2019 record, la production industrielle d’or devrait à nouveau passer en dessous de la barre des 60 t. Le ministère des Mines explique ses prévisions par les mauvaises performances anticipées sur plusieurs grandes mines.

Au Mali, la production industrielle d’or enregistrera une baisse de 8,3 % en 2020, passant de 65,1 tonnes l’année dernière à 59,8 tonnes cette année. C’est ce qu’a indiqué mercredi le ministère des Mines dans ses prévisions pour l’ensemble du secteur en 2020.

Cette baisse de la production serait due, apprend-on, à une baisse de la performance de plusieurs mines dans le pays. À Sadiola par exemple, une opération gérée par AngloGold Ashanti, l’épuisement des réserves devrait entrainer une chute de la production à 832 kg (contre 4,6 tonnes en 2019). Les rendements des opérations Morila (Barrick) et Finkolo (Resolute) devraient également baisser, passant respectivement de 3,5 tonnes à 1,9 tonne et 6,6 tonnes à 440 kg.

Alors que la pandémie de Covid-19 continue de sévir sur le plan mondial, la pilule pourrait être dure à avaler pour le Mali qui tire d’importantes recettes de son industrie aurifère.

Comptant parmi les plus grands producteurs du métal précieux en Afrique, le pays devrait produire au total 65,7 tonnes d’or si l’on prend en compte les prévisions du secteur artisanal.

agenceecofin

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut