dimanche 08 décembre 2019
Accueil / Développement / Mali : Cadre de concertation des ministres en charge de l’emploi et de la formation professionnelle de l’espace UEMOA : Le siège du Secrétariat permanent inauguré hier à Bamako

Mali : Cadre de concertation des ministres en charge de l’emploi et de la formation professionnelle de l’espace UEMOA : Le siège du Secrétariat permanent inauguré hier à Bamako

Mali : Cadre de concertation des ministres en charge de l’emploi et de la formation professionnelle de l’espace UEMOA : Le siège du Secrétariat permanent inauguré hier à Bamako

En prélude aux travaux de la session extraordinaire de la Conférence des ministres du Cadre de concertation des ministres de l’Emploi et de la Formation professionnelle de l’espace Uémoa (Ccmefp-Uemoa) prévu à Bamako, le nouveau siège du Secrétariat permanent du Cadre sis à la Cité du Niger a été inauguré hier jeudi par le Premier ministre, Dr. Boubou Cissé, en présence du ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Me Jean Claude Sidibé. Cette inauguration signifie aussi  l’installation officielle du Secrétariat permanent à Bamako.

La cérémonie d’inauguration a été une occasion pour le ministre Jean Claude Sidibé de se réjouir de l’inauguration du siège à Bamako et de magnifier le Cadre de concertation des ministres de l’Emploi et de la Formation professionnelle de l’espace Uémoa (Ccmefp-Uemoa) qui, à ses dires, reste une organisation dont la vision en matière de promotion des politiques publiques d’emploi et de formation professionnelle est en cohérence avec les politiques nationales dont il participe de manière coordonnée à l’atteinte des résultats. Il a assuré l’engagement du gouvernement du Mali à ne ménager aucun effort pour soutenir les actions des ministres.

Pour le ministre Jean Claude Sidibé, l’expérience du Cadre de concertation des ministres de l’Emploi et de la Formation professionnelle de l’espace Uémoa (Ccmefp-Uemoa) est né de la volonté de l’ensemble des pays membres d’apporter des réponses efficaces aux défis qu’imposent le chômage et le sous-emploi des jeunes.

Et pour lui, la tenue régulière du Cadre de concertation témoigne  d’une réelle volonté des chefs d’Etats de l’Uémoa de fédérer les énergies, partager les expériences réussies et mutualiser les ressources et les outils de promotion de l’emploi et de la formation professionnelle, gage d’une réelle synergie d’actions dans le traitement des questions de formation professionnelle et d’emploi.

“La cérémonie d’inauguration du siège s’inscrit dans la dynamique de faire du Cadre de concertation une organisation forte, crédible et efficiente, au service de la recherche de solutions au problème de chômage des jeunes au niveau de la sous-région. Les résultats obtenus, malgré un environnement sous régional fortement marqué par des défis économiques, sociaux et sécuritaires qui sont, entre autres, la création d’observatoires nationaux dans la plupart des pays ; l’adoption d’une liste minimale des indicateurs sur l’emploi et la formation professionnelle communs à l’ensemble des pays membres de l’Uémoa ; la disponibilité d’un paquet minimum de coopération suite au développement d’une ingénierie de formation dans 16 métiers porteurs ; le processus de mise en place des collèges communautaires ; la mise en place d’une plateforme de mutualisation des ressources et outils de formation professionnelle et de promotion de l’emploi, démontrent à suffisance la pertinence du Cadre de concertation “, a-t-il souligné.

Le Secrétaire permanent et le président du Cadre de concertation ont salué l’inauguration de leur siège à Bamako qui est bâtiment 1+1 avec des bureaux et des salles de conférence. Il est situé à la Cité du Niger.                                                                                                                                        

Siaka DOUMBIA
maliactu

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut