Accueil / Mines & Energies / Mali : Komet Resources acquiert le permis d’or Moussala

Mali : Komet Resources acquiert le permis d’or Moussala

Mali : Komet Resources acquiert le permis d’or Moussala

La compagnie minière cotée à Toronto, Komet Resources, a acquis, du ministère des mines malien, le permis d’exploration Moussala dans le camp minier d’or Kéniéba. Le permis, d’une validité de 7 ans, couvre une superficie de 67 km2 et est détenu à 100% par la filiale de la compagnie au Mali, Komet Mali Sarl.

Selon les termes de l’acquisition, la société devra payer au précédent propriétaire, une redevance de 2% sur les produits nets de fonderie de toute production commerciale réalisée sur le permis.

«Par le passé, le permis a fait l’objet de travaux d’exploration par d’autres sociétés minières qui ont défini des anomalies géochimiques, géologiques et structurales significatives, pouvant mener à la découverte d’un gite aurifère important », peut-on lire sur le site de la compagnie. L’anomalie de Walia (M1), découverte par Ashanti Mali SA en 1997, l’anomalie de Diesse (M2) et les anomalies M3, M4, M5 regroupées sous la dénomination de «zone de kabaya » en sont quelques exemples.

Outre le permis Moussala, Komet Resources détient, en Afrique de l’ouest, le permis Guiro situé au nord-est du Burkina-Faso. Selon une publication de la société, datant de fin mars, les ressources mesurées et indiquées ont été estimées à 440 000 tonnes de minerai, à une teneur moyenne de 6,2 g/t d’or, et les ressources présumées ou inférées à 50 000 t de minerai à une teneur de 3,3 g/t d’or.

Louis-Nino Kansoun
agenceecofin.com

Aller en haut