Accueil / Finances / Mali : La BOAD en conclave à Lomé avec le pool bancaire prêteur pour le dossier de la licence Atel-Mali

Mali : La BOAD en conclave à Lomé avec le pool bancaire prêteur pour le dossier de la licence Atel-Mali

Mali : La BOAD en conclave à Lomé avec le pool bancaire prêteur pour le dossier de la licence Atel-Mali

Les banques prêteuses engagées dans le financement du projet de la troisième licence de téléphonie au Mali ( Alpha Telecom) se sont réunies ce mardi 11 octobre 2016 dans les locaux du siège de la BOAD à Lomé ( capitale du Togo) pour discuter du dossier porté par l’homme d’affaire burkinabé, Appolinaire Compaoré. Cette institution cherche vaille que vaille à faire monter les pylônes d’Atel- Mali qui peine à donner le signal. Exclusif

Suite à la publication de notre article sur la démission du désormais ex Directeur général d’Atel- Mali qui a explosé la toile, la BOAD ( Banque ouest-africaine pour le développement ) a réuni ce mardi 11 octobre dans ses locaux à Lomé ( capitale du Togo ) le pool bancaire prêteur pour discuter de la relance du dossier relatif au projet de l’entreprise de téléphonie, Alpha Telecom Mali, attributaire de la troisième licence sur le marché malien et dont le signal peine à émettre. Selon des informations exclusives parvenues à Confidentiel Afrique ce jour, la réunion a été présidée par le Malien, Bassere Touré, vice-président de la BOAD et avait à ses côtés des représentants des banques BNI Côte d’Ivoire, d’Orabank, d’UTB (Togo ) et de la BIDC ( banque d’investissement de la Cedeao ). Selon une source bancaire autorisée contactée par Confidentiel Afrique, qui confirme la réunion, deux points ont été abordés; celui du suivi par la banque-agent ( BSIC – Mali ) de finaliser toutes les procédures administratives ( en termes de garanties et des formalités requises ) auprès du notaire et enfin celui de l’engagement de décaissement par la BOAD d’un montant de 10 milliards de FCFA une fois que les garanties seront réglées. Selon des informations en notre possession, l’équipementier chinois Huawei n’a pas fait le déplacement de Lomé pour prendre part à cette réunion convoquée par la BOAD. Confidentiel Afrique a appris que la BOAD n’a jamais été prêteur dans cette opération, mais vient de s’engouffrer dans les starting-blocks pour » monter les pylônes » de l’homme d’affaires burkinabé, Appolinaire Compaoré. Selon nos informations, BSIC – Mali devra tenir en principe une réunion ce mercredi 12 octobre avec les autorités de la BOAD sur cette affaire . Les banques vont -elles suivre le quitus de la BOAD ? Nous y reviendrons en détails

confidentielafrique.com

Aller en haut