Accueil / Mines & Energies / Mali : La fraude dénoncée grâce aux autorités douanières du Burkina Faso…

Mali : La fraude dénoncée grâce aux autorités douanières du Burkina Faso…

Mali : La fraude dénoncée grâce aux autorités douanières du Burkina Faso…

Mali : La fraude dénoncée grâce aux autorités douanières du Burkina Faso : 7 camions citernes contenant de l’essence présentés à la douane comme étant du gaz butane saisis à Ségou

Une perte de plus de 2 milliards FCFA pour le Trésor public.

Décidément pour certains opérateurs économiques tous les moyens sont bons pour se faire de l’argent. Voilà, en effet, une société de la place évoluant dans le pétrole qui, depuis le mois de mars dernier, utilise des camions de transport de gaz butane pour faire entrer sur le territoire national des tonnes d’essence en ne déboursant pour cela que des miettes pour le Trésor public. Le pot aux roses vient être découvert grâce à la douane du Burkina Faso.

la douane, les scandales se succèdent mais ne se ressemblent pas. Tous les chemins menant à Rome, certains opérateurs économiques, dont on ne saurait qualifier le comportement, se livrent à des trafics de tous genres pour se remplir les poches et cela au détriment de l’Etat. Un Etat, de surcroit exsangue, qui manque de ressources pour faire face aux multiples défis qui annihilent son développement économique. Mais qu’importe pour ces opérateurs économiques véreux qui passent par la corruption notamment des agents et responsables des douanes pour parvenir à leurs fins criminelles. Rien qu’à voir seulement les champs, vergers, villas, voitures de luxe…appartenant à certaines élites voire des agents des services de l’assiette pour se faire une idée de l’irresponsabilité et l’impunité dans lesquelles patauge ce pays.

Cette affaire qui défraie, depuis une semaine, la chronique dans les milieux des importateurs d’hydrocarbures est digne d’un film de cowboys. Encore que, si ce n’était pas la douane burkinabè, les autorités douanières maliennes n’allaient pas avoir connaissance de ce trafic. Une fraude qui a consisté, jusqu’en début de cette semaine, à utiliser des camions citernes, portant la mention » Gaz butane « , pour faire entrer de l’essence au Mali et jusqu’à Bamako, depuis le Ghana, en passant par le poste de douane de Kouri, à la frontière avec le Burkina Faso.

Informé de cette situation par les autorités burkinabè, le service des « Enquêtes Douanières » du Mali ont dépêché, le lundi dernier, une équipe à Ségou pour saisir les sept camions citernes venant de Kouri et contenant le produit litigieux, pour les conduire dans la cour de la douane à Bamako.

Quand on sait que les droits de douane pour une citerne de gaz de 45.000 litres sont de 600.000F CFA et que la même contenance en essence est taxée à 16 millions FCFA, il est facile de faire le calcul du manque à gagner pour le Trésor public. L’opération ayant débuté depuis au moins six mois, les sources proches du dossier estiment les pertes pour l’Etat à plus de 2 milliards FCFA.

Affaire à suivre.

Mamadou FOFANA
Source : L’Indépendant
maliactu.net

Aller en haut