Accueil / Tic & Telecoms / Mali : Regain de tensions entre Orange et ses revendeurs de cartes de recharge

Mali : Regain de tensions entre Orange et ses revendeurs de cartes de recharge

Mali : Regain de tensions entre Orange et ses revendeurs de cartes de recharge

Au cours d’une conférence de presse organisée la semaine dernière, l’Association malienne des revendeurs de cartes de recharge (AMARCR) a menacé l’opérateur de téléphonie mobile Orange, d’une grève de 72h. À travers cette menace, les revendeurs de gros, de demi-gros et de détails des produits de la société télécoms veulent se faire entendre de leur partenaire commercial qui, d’après eux, met en danger leur activité.

Selon les revendeurs de cartes de recharge, Orange a chamboulé toute la chaîne de distribution en place, en introduisant de nouveaux commerciaux qui réduisent leurs gains. En plus, soulignent-ils, l’approvisionnement est devenu difficile pour de nombreux revendeurs vu que, sans le fournisseur de base, il est impossible de s’approvisionner auprès d’un autre. « Depuis l’arrivée de Malitel et d’Orange Mali, il faut dire que de nombreux emplois ont été créés et plusieurs jeunes ont eu accès à des activités génératrices de revenus leur permettant de tirer leur épingle du jeu. Malheureusement, tout cela est aujourd’hui compromis avec les agissements d’Orange Mali qui consistent à s’accaparer du marché et mettre au chômage les petits opérateurs que nous sommes », a déclaré Mahamadou Drame, le président de l’AMARCR.

Leur grève de trois jours, les revendeurs des produits Orange annoncent qu’elle deviendra effective si la société télécoms ne prend pas en compte leurs doléances.

agenceecofin.com

Aller en haut