Accueil / Développement / Mali : Secteur Coton : des résultats probants malgré la conjoncture !

Mali : Secteur Coton : des résultats probants malgré la conjoncture !

Mali : Secteur Coton : des résultats probants malgré la conjoncture !

La direction matérielle et financière du ministère du Développement rural a abrité, le jeudi 09 juillet 2015, la 3ème session ordinaire du comité de pilotage du projet d’appui à l’amélioration de la gouvernance de la filière Coton (PASE II). C’était sous la présidence du ministre du Développement rural, Dr Bocar Tréta, accompagné pour la circonstance par le président de l’assemblée permanente des chambres d’agriculture du Mali (Apcam), Bakary Togola, et le directeur de l’agence française de développement au Mali.

Au cours de cette 3ème session, les participants se sont penchés sur l’évaluation des recommandations de la 2ème session du comité de pilotage, l’analyse des résultats de recherche et de développement de l’année 2014 et l’évaluation à mi-parcours du PETF 2015 (contraintes et perspectives). Notons que cette session du comité de pilotage du projet d’amélioration de la gouvernance de la filière Coton intervient après un semestre marqué par les activités de finalisation de certains travaux entrepris en 2014 et le démarrage des activités au titre de la campagne 2015/2016. Il s’agit selon le président de l’Apcam, Bakary Togola, de la finalisation des PETF 2015 ; l’analyse et l’interprétation des résultats des activités de recherche et de développement conduites en 2014 ; l’élaboration et la validation du programme de recherche et de développement au titre de la campagne 2015/2016 ; la mise en œuvre de certaines activités au titre du conseil à l’exploitation familiale agricole ; et la mission d’échanges d’expériences avec les filières coton du Burkina Faso et de la Côte d’Ivoire réalisée par la MRSC.

Le ministre du développement rural, Dr. Bocar Tréta, a affirmé que l’intervention du projet a permis d’initier les travaux de caractérisation des dynamiques agraires qui ont contribué à améliorer les connaissances sur les zones de production du Coton et les conditions de culture. Les résultats confirment, dit-il, la dynamique de développement enclenchée par le secteur aussi bien en matière de production que de productivité.

Il confirmera également que ce projet a permis de soutenir le processus de renforcement des capacités du réseau coopératif par un appui en ressources humaines, en moyens logistiques et de fonctionnement. Il fera savoir aussi que ce projet a contribué à la réalisation et la restitution de l’étude diagnostique du réseau des unions des sociétés coopératives et la tenue de quatre (4) ateliers régionaux et un atelier national sur les reformes du réseau en conformité avec l’acte uniforme OHADA relatif au droit des sociétés Coopératives. Nous retenons que le PASE 2 accompagne la formation continue des acteurs de la filière en alphabétisation fonctionnelle. A ce titre, 13 formateurs, 260 animateurs paysans ont été recyclés et ont conduit des sessions de formations, à l’issue desquelles 3429 néo-alphabètes ont été produits.

Seydou Karamoko KONÉ
Le Flambeau/maliactu.net

Aller en haut