Accueil / Développement / Marc Ona cherche des financements pour son contre New york forum Africa 2015

Marc Ona cherche des financements pour son contre New york forum Africa 2015

Marc Ona cherche des financements pour son contre New york forum Africa 2015

Marc Ona cherche des financements pour son contre New york forum Africa 2015

L’activiste Marc Ona Essangui a lancé via internet une campagne de souscription pour mobiliser des ressources qui lui permettront de réussir avec éclat les « Assises démocratiques nationales de la société civile », une espèce de contre New york forum africa qu’organise chaque année à Libreville le très célèbre Richard Attias avec le soutien du gouvernement gabonais.

« Notre force étant dans le nombre, et pour réussir la mobilisation qui nous permettra d’établir un véritable rapport de force, nous lançons une souscription populaire à travers un compte Airtel Money », écrit Marc Ona Essangui s’adressant aux internautes et bonnes volonté.

« Ces assises verront la participation de nos partenaires de Y en a Marre au Sénégal et du Balai Citoyen au Burkina Faso ainsi que d’autres partenaires internationaux, pour nous accompagner dans la formulation d’un nouveau Gabon débarrassé de la dictature », annonce-t-il.

« Inscrivez vous individuellement ou en association, syndicat ou confession religieuse au siège du ROLBG à Louis, face Hôtel Louis, tous les jours de 9h à 18h. Seul l’effort populaire nous permettra de mobiliser le budget conséquent pour la réussite de cette conférence nationale qui ne dit pas son nom », insiste le prix Goldman 2009.

Assises démocratiques nationales de la société civile auront lieu du 24 au 26 août prochain. Les organisateurs ont innové cette année. Ils n’ont plus fait coïncider leur contre forum aux dates exactes du New york forum Africa prévu cette année du 28 au 30 août.

Dans le passé, les assises de la société civile étaient managées par Grégory Ngwa Mintsa, décédé il y a plus d’un an. Cette année, les organisateurs ont mis sur le « pipe » le professeur d’économie, Albert Ondo ssa, ancien ministre et ancien candidat à l’élection présidentielle de 2009.

Pour Marc Ona et ses compagnons, le NFYA est une grosse opération de communication et une opportunité de dilapider l’argent public sans un réel retour sur investissement. Les organisateurs du forum contestent cette vision « réductrice » et soutiennent que le forum est bel est bien une grosse opportunité d’attraction des investissements directs étrangers.

Martin Safou
gabonactu.com

Aller en haut