Accueil / Bourse / Marché: New York plombé par Apple

Marché: New York plombé par Apple

Marché: New York plombé par Apple

Et de 43 ! Wall Street clôture pour une 43ème séance consécutive sur un score étriqué, avec un Dow Jones qui s’effrite de -0,25%, à 18.480 (aucun danger pour les supports court terme), le ‘S&P’ s’effrite de -0,22% et la Nasdaq lâche -0,45% à 5.259, au lendemain de l’inscription d’un double record absolu de séance et de clôture (à 5.284).

Le recul des 3 principaux indices est largement imputable -non pas à une prestation décevant de Mario Draghi et aux perspectives d’inflation et d’emploi médiocres évoquées par la BCE- mais au repli de -2,6% du titre Apple (NASDAQ:AAPL), au lendemain de sa ‘keynote’ (présentation de l’i-Watch II et de l’i-Phone 7) qui fait de moins en moins de ‘buzz’.

Plus troublant, Apple s’abstient de communiquer sur le montant des ‘précommandes’, contrairement à la tradition. Apple usait et abusait de la stratégie de la ‘rupture de stock’. Mais la ficelle est un peu usée car tout le monde a bien compris depuis des années qu’Apple organisait délibérément la pénurie pour jouer sur le registre du ‘victime de son succès’.

Chez ses concurrents Samsung (KS:005930) ou Huawei, qui commercialisent par millions des smartphones haut de gamme à des prix comparables, la pénurie est l’exception.

Mais Wall Street aurait pu subir une repli plus marqué (de -0,5%, le maximum admis depuis le 14 juillet dernier) s’il ne s’était produit un rebond de plus de 4% des cours du pétrole après l’annonce d’une baisse d’ampleur inattendue (-14,2Mns barils) des stocks de pétrole aux Etats-Unis (nombreuses fermetures d’installations offshore avec le retour des ouragans de fin d’été).
Les valeurs pétrolières ont surperformé (+2% en moyenne) avec des écarts de +13,% sur Chesapeake (NYSE:CHK), +9% sur Diamond Offshore, +6,7% sur Marathoh et Murphy Oil, +5,5% sur Transocean, +5% sur Noble, +4,4% sur Conoco-Philips, +3,3% sur Anadarko (NYSE:APC), Nal Oilwell, etc.

Côté replis, Twitter a chuté de près de -6% à 18,70$: le marché espérait une cession mais le Jack Dorsey s’accroche et devrait obtenir un délai supplémentaire pour mener à bien son plan de transformation… qui ne convainc pas Wall Street.
D’autres dégagements ont pesé sur Cognizant -3,8%, Macy’s -3,2%, Viacom -2,5%, Coach -2%, Yum!Brand et Ralf Lauren -1,9%… et Tractor Supply finissait bon dernier avec -16,9%.

 

 

 

investing.com / Cerclen Finance

Aller en haut