Accueil / Bourse / Marché: Paris bien orientée, bilan hebdomadaire positif

Marché: Paris bien orientée, bilan hebdomadaire positif

Marché: Paris bien orientée, bilan hebdomadaire positif

Biais légèrement haussier pour cette dernière séance de la semaine à la Bourse de Paris. Les investisseurs croulent littéralement sous les résultats d’entreprises, globalement de bonne facture.

Vers 10h30, le CAC 40 prend un peu moins de 0,2% à 4.834 points, soit un bilan hebdomadaire positif de +0,2% également.

Du côté des indicateurs, le marché prendra connaissance cet après-midi des prix à l’importation aux Etats-Unis au titre du mois clos ainsi que de l’indice de confiance des consommateurs du Michigan en février.

Pour l’heure, sur le marché des changes, l’euro recule de 0,1% face au dollar à 1,0641, tandis que le baril de Brent bondit de plus de 1% à 56,3 dollars.

Concernant les valeurs, Renault (PA:RENA) et Kering (PA:PRTP) (+2,5%) occupent conjointement la tête de l’indice phare après leurs résultats annuels. Le constructeur automobile a notamment augmenté de moitié son résultat d’exploitation, tandis que son bénéfice net part du groupe, ressorti à environ 3,42 milliards d’euros, affiche une progression de 21,4%. Le groupe de luxe a pour sa part enregistré en 2016 la plus forte croissance de ses ventes depuis 2012, caractérisée notamment par une accélération continue de sa marque amirale Gucci. Le résultat opérationnel courant a quant à lui atteint un niveau ‘historique’ de 1,9 milliard d’euros (+14,5%).

A l’autre extrémité du palmarès, l’action L’Oréal (PA:OREP) lâche 1,3% après la publication de résultats 2016 globalement stables.

Sur le SBF 120, Amundi flambe de son côté de 6,2% après avoir enregistré en 2016 un bénéfice net en hausse de 7,7% à 568 millions d’euros, grâce notamment à une collecte supérieure à ses objectifs.

On signalera également la bonne tenue de Natixis (+3,6%), qui a notamment fait état hier après séance d’une progression de 20% de son résultat net part du groupe (RNPG) retraité de l’impact IFRIC 21 et hors éléments exceptionnels au dernier trimestre à 345 millions d’euros.

investing

Aller en haut