Accueil / Mines & Energies / Maroc: 680 millions $ pour tenter de sauver la SAMIR de la liquidation

Maroc: 680 millions $ pour tenter de sauver la SAMIR de la liquidation

Maroc: 680 millions $ pour tenter de sauver la SAMIR de la liquidation

Mercredi, le milliardaire saoudien Mohammed al-Amoudi (photo), propriétaire de Corral Holdings et actionnaire majoritaire de la SAMIR, s’est engagé à verser 680 millions $ pour tenter de sauver la société de la liquidation judiciaire. Le but est d’inverser la tendance à propos d’une décision de justice dont tout indique qu’elle confirmera la sentence déjà prononcée en premier ressort.

« J’ai présenté une lettre de Mohammed al-Amoudi à la cour où il fait part de son engagement à injecter 680 millions $ dans la Samir», a déclaré à Reuters Abdelkbir Tabih, l’un des avocats de Corral Holdings. L’entreprise qui faisait face à des difficultés financières, avait interrompu ses activités en août dernier et une décision de justice l’avait placée en liquidation judiciaire, décision contre laquelle la Samir avait interjeté appel.

Par ailleurs, la lettre demande un redressement judiciaire au lieu de la liquidation du seul raffineur du Maroc. Mais le tribunal a, encore une fois, repoussé sa décision, attendue pour ce 11 mai, au 18 mai 2016. La Samir, unique raffinerie pétrolière du royaume chérifien, est une ancienne entreprise d’Etat privatisée dans les années 90. Elle a été reprise par la société saoudienne Corral Petroleum Holdings qui a, depuis, accumulé une dette de près de 2 milliards $ auprès de l’Etat, des banques et des fournisseurs.

Olivier de Souza
agenceecofin.com

Aller en haut