Accueil / Développement / MAROC: Aggravation du déficit commercial de 13,9 MMDH (Office des Changes)

MAROC: Aggravation du déficit commercial de 13,9 MMDH (Office des Changes)

MAROC: Aggravation du déficit commercial de 13,9 MMDH (Office des Changes)

Les indicateurs préliminaires des échanges extérieurs pour les huit premiers mois de 2016 révèlent une aggravation du déficit de la balance commerciale de 13% à fin août 2016. Celui-ci s’élève ainsi à 120,3 MMDH, contre 106,5 MMDH un an auparavant.

Les indicateurs préliminaires des échanges extérieurs pour les huit premiers mois de 2016 révèlent une aggravation du déficit de la balance commerciale de 13%, à fin août 2016. Celui-ci s’élève ainsi à 120,3 MMDH, contre 106,5 MMDH un an auparavant.

Le taux de couverture des importations par les exportations a donc régressé à 55%, contre 57,6% à fin août 2015.

Cette aggravation est due à une hausse des importations de 6,5%. Une hausse plus importante que celle des exportations (+1,7%), rapporte l’Office des changes.

L’accroissement des importations est principalement attribué à l’augmentation des acquisitions des biens d’équipement (+22,5%), des produits finis de consommation (+16%), des produits alimentaires (+16,9%) et des demi-produits (+8%). Les importations sont ainsi passées de 251,4 MMDH à 267,6 MMDH.

Cette hausse a été cependant atténuée par la baisse de 25,1% enregistrée au niveau des approvisionnements en produits énergétiques et de 15,5% en produits bruts durant les huit premiers mois de 2016, indique la même source. L’Office des changes relève toutefois que hors produits énergétiques, les importations enregistrent une augmentation de 13,6% (27,9MMDH).

Les exportations ont pour leur part été orientées à la hausse, malgré la baisse des ventes de phosphates et dérivés (-12,5%). L’Office des changes explique que la hausse des expéditions a concerné la quasi-totalité des secteurs, essentiellement le secteur automobile (+14,7%), l’agriculture et l’agro-alimentaire (+6,9%), le textile et cuir (+5%), l’aéronautique (+7,4%), l’électronique (+5,1%), ainsi que l’industrie pharmaceutique (+2,7%).

 

 

medias24.com

Aller en haut