Accueil / Auto & Transports / Maroc : Avec la création d’une zone industrielle, Boeing s’implante en force

Maroc : Avec la création d’une zone industrielle, Boeing s’implante en force

Maroc : Avec la création d’une zone industrielle, Boeing s’implante en force

L’avionneur américain Boeing va s’implanter en force au Maroc, avec la création d’une zone industrielle spécialisée pour ses sous-traitants dans la région de Tanger, dans le nord du pays.
Le roi du Maroc Mohammed VI a présidé mardi à Tanger une cérémonie de signature d’un protocole d’accord “pour la création d’un écosystème industriel de Boeing au Maroc”.
Cent-vingt sous-traitants fournisseurs de Boeing doivent s’installer dans cette zone industrielle, permettant la création de 8.700 nouveaux emplois spécialisés, selon le gouvernement marocain et la direction de Boeing.
A terme, ils devraient contribuer à augmenter les exportations du Maroc dans le domaine aéronautique d’un milliard de dollars (890 millions d’euros), selon les mêmes sources.
“C’est un projet stratégique et très important, car nous passons à un nouvelle ère de l’aéronautique au Maroc”, a déclaré le ministre marocain de l’Industrie, du Commerce, de l’Investissement et de l’Economie numérique, Moulay Hafid Elalamy.
“L’industrie aéronautique marocaine a connu (…) une croissance importante. Le secteur a été multiplié par six en 10 ans et compte aujourd’hui 121 acteurs”, a-t-il ajouté.
La “locomotive Boeing” sera à l’aéronautique, ce que les locomotives Renault et PSA ont été à l’automobile, “un véritable accélérateur”, a-t-il promis.
Le Maroc mène ces dernières années une politique d’industrialisation dynamique, notamment dans la région de Tanger.
L’industrie automobile y est particulièrement développée, avec l’implantation sur une zone franche de l’usine Renault – la plus grande d’Afrique, sur 350 hectares, avec 1,1 milliard d’euros investis et 7. 000 employés à ce jour. L’industrie aéronautique était elle jusqu’à présent surtout installée autour de Casablanca (ouest), où Boeing était déjà présent. Après une première co-entreprise entre Safran et Royal Air Maroc créée au début des années 2000, le secteur compte aujourd’hui une centaine d’opérateurs, dont les plus grandes firmes – Airbus, Bombardier, Safran, Thales, Boeing, Nexans, EADS, Creuzet, Snecma, Daher, Matis, Zodiac Aerospace, LPS Aero… -. Il génère quelque 10.000 emplois et un milliard d’euros de chiffre d’affaires.
“Après avoir choisi le Maroc à travers son association avec RAM et Safran en 2001 (…), Boeing (…) franchit une nouvelle étape, dix fois plus importante”, a déclaré le ministre de l’Industrie.
Porte du Maroc vers l’Europe, l’Atlantique et la Méditerranée, Tanger a connu de profonds bouleversements ces quinze dernières années, devenant un véritable hub industriel, avec la création d’une zone franche et d’un port en eaux profondes (Tanger Med).

lemaghrebdz.com

Aller en haut