dimanche 21 juillet 2019
Accueil / Finances / Maroc : face à la polémique, la Saham reporte le lancement de sa police agricole

Maroc : face à la polémique, la Saham reporte le lancement de sa police agricole

Maroc : face à la polémique, la Saham reporte le lancement de sa police agricole

Un deal entre ministres. C’est ainsi que l’opinion publique marocaine a perçu l’accord signé entre la Saham et le ministère de l’agriculture pour le lancement d’une police agricole. Face à cette situation, la Saham, qui appartient au ministre de l’Industrie, Moulay Hafid Elalamy (photo), a décidé de suspendre l’accord, en attendant que d’autres acteurs du secteur ne se positionnent sur le créneau de l’assurance agricole.

Suite au courrier du ministère de l’Agriculture à la Fédération marocaine des sociétés d’assurance et de réassurance (FMSAR) qui lui rappelle que l’assurance agricole est un segment ouvert à tous et que le gouvernement espère des assureurs qu’ils s’engagent un peu plus dans ce segment, la fédération a répondu en annonçant l’arrivée d’autres compagnies.

En cas de reprise et d’exécution complète de l’accord par la Saham, la superficie que ces entreprises se partageront s’élèvera à quatre millions d’hectares car la Mutuelle agricole marocaine d’assurances (Mamda) assure déjà la couverture d’un million d’hectares.

Aaron Akinocho
agenceecofin.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut