Accueil / Tic & Telecoms / MAROC: Le digital absorbe de 6 à 11% du budget de communication des entreprises

MAROC: Le digital absorbe de 6 à 11% du budget de communication des entreprises

MAROC: Le digital absorbe de 6 à 11% du budget de communication des entreprises

D’après une étude du GAM, 61% des annonceurs déclarent avoir une stratégie digitale n Près de 80% de l’échantillon accordent un budget de moins de 3 MDH au digital. La majorité des entreprises envisagent d’augmenter leurs investissements en 2017.

L’African Digital Summit s’est achevé vendredi 2 décembre, après deux jours de conférences et débats, sur une note assez positive pour le développement du secteur digital au Maroc. L’étude Digital Trends Morocco 2017, menée par le Groupement des annonceurs du Maroc (GAM) auprès de 600 annonceurs, a révélé un intérêt grandissant de la communauté des directeurs marketing et communication pour le digital. En somme, 61% des annonceurs déclarent avoir une stratégie digitale et 41% d’entre eux ont une entité digitale dédiée. En termes de prévisions d’investissements, 52% des sondés pensent recruter des collaborateurs dédiés à leur activité digitale en 2017, alors qu’ils n’étaient que 39% en 2016.

L’étude montre aussi que le digital est de plus en plus utilisé en interne : 70% des annonceurs s’y sont mis contre seulement 58% en 2015. Près de la moitié (48%) l’utilisent pour améliorer l’efficacité opérationnelle de la marque et 43% pour développer la marque employeur, tandis que 39% des entreprises l’utilisent pour renforcer la collaboration. Mais les objectifs de la digitalisation des entreprises marocaines visent d’abord le client.

Le marketing direct est encore prédominant.

En somme, 65% des annonceurs ont pour priorité d’améliorer l’expérience client et 82% aspirent à renforcer la notoriété de l’entreprise.

En matière de présence sur les plateformes digitales, 83% des annonceurs interrogés ont un site web et 60% l’ont décliné en version mobile ; 34% d’entre eux déclarent avoir une application mobile et 21% un site marchand. La stratégie de contenu est, elle, encore peu mature malgré une présence significative sur les réseaux sociaux. Ainsi, 55% des annonceurs ont une stratégie de contenu dédiée aux réseaux sociaux principalement sur Facebook (98%), Youtube (70%) et LinkedIn (73%). Pour sa part, l’achat publicitaire sur les médias sociaux est en plein essor. Si 62% des annonceurs achètent de la publicité sur les réseaux sociaux en 2016, ils seront 77% à effectuer ces achats publicitaires en 2017. Malgré une tendance croissante vers le marketing digital, le marketing direct a encore le vent en poupe. Plus de la moitié des annonceurs interrogés (58%) utilisent encore le marketing direct en 2016. Ils seront 72% à continuer à en disposer l’année prochaine.

Les entreprises télécoms et les médias sont plus présents sur internet.

Par contre, l’utilisation des outils de mesure de la performance se renforce. 72% des annonceurs les utilisent principalement pour mesurer la performance de leurs campagnes digitales et celle de leur présence sur les réseaux sociaux.

Le budget dédié au digital tarde pour sa part à décoller. En moyenne, les entreprises accordent entre 6 et 11% de leur budget de marketing et de communication au digital. 78% des annonceurs accordent un budget de moins de 3 MDH au digital. Les entreprises dont les stratégies de communication sont dictées par le siège octroient au digital un budget moyen de 6 MDH. Les entreprises télécoms et les médias accordent les budgets les plus importants estimés à plus de 15 MDH. Mais le secteur bénéficiera dès l’année prochaine d’une croissance des investissements : 88% des entreprises sondées déclarent que le budget dédié au digital connaîtra une augmentation en 2017 (située dans la majorité des cas à moins de 20%).

Au final, le secteur du digital se développe doucement mais sûrement. De grands chantiers sont ouverts pour améliorer la présence des entreprises dans le digital. En 2017, les entreprises auront un focus sur le R.O.I (retour sur investissement), le développement de la vidéo, la présence sur les réseaux sociaux et l’enrichissement du contenu.

Lors de la clôture de l’African Digital Summit, le GAM a décerné les trophées du Moroccan Digital Awards aux entreprises dotées des meilleurs dispositifs digitaux au Maroc. Le jury composé de 15 professionnels du digital, du marketing et des marques a sélectionné les 5 meilleurs dispositifs digitaux parmi 34 soumissions de 22 annonceurs. Les critères de sélection sont relatifs à l’approche stratégique, l’innovation, la créativité, l’implémentation et l’efficience. Les firmes récompensées sont Nivea pour la campagne web «#Mama», Centrale Danone pour la campagne Kheffa Nachat, Inwi pour l’opération sociale Dir Iddik, CIH Bank pour l’offre Code 30 et la plateforme Aji Tfhem. Pour sa part, le trophée de la marque la plus digitalisée est attribué à Cash Plus. La marque a été élue par le Grand Public suite à un sondage électronique. Maroc Telecom a, elle, obtenu un prix spécial pour le soutien du développement du digital au Maroc et en Afrique. L’objectif de cette initiative est de créer un esprit de compétition dans le marché digital et d’encourager l’excellence dans les pratiques. «Nous, marques et marketeurs, avons tous besoin de challenger nos pratiques au quotidien, de benchmarker et de s’inspirer des meilleures pratiques. Nous sommes également assoiffés de récompenses et de reconnaissances. C’est ce qui constitue l’esprit des Moroccan Digital Awards», déclare Mounir Jazouli, président du GAM.

lavieeco.com

Aller en haut