Accueil / Tic & Telecoms / Maroc : Méditel deviendra Orange une fois effective la prise de contrôle attendue cette année

Maroc : Méditel deviendra Orange une fois effective la prise de contrôle attendue cette année

Maroc : Méditel deviendra Orange une fois effective la prise de contrôle attendue cette année

Le 13 janvier 2015, lors de la traditionnelle cérémonie de présentation de vœux à la presse, Stéphane Richard, le président directeur général du groupe télécom français Orange, a déclaré que Méditel, la filiale marocaine du groupe, deviendra officiellement Orange une fois effective la prise de contrôle attendue cette année.

Orange détient encore pour l’instant 40% de Méditel. Mais selon le pacte d’actionnaire signé en 2012, la Caisse de dépôt et de gestion et Finance Com qui détiennent chacun 30% de l’opérateur, doivent céder à Orange 4,5% de leur part chacun. Ce qui fera monter les parts d’Orange à 49%.

Stéphane Richard explique que la procédure tarde encore à cause, entre autres, des relations diplomatiques tendues depuis près d’un an entre la France et le Maroc. Le froid découlerait d’une descente de police effectuée en février 2014 chez l’ambassadeur du Maroc à Paris, affirme le site d’informations usine-digitale.fr. Malgré cette situation, Stéphane Richard explique que le processus de prise de contrôle est en cours.

Au cours de la rencontre avec les médias, le Pdg d’Orange a également dressé un bref aperçu de sa situation en Tunisie et en Irak. En Tunisie où Orange détient 49% d’Orange Tunisie, la prise de contrôle de la société télécom est compliquée par la confiscation par l’Etat des avoirs des membres et proches de la famille de l’ancien président de la République Zine Abidine Ben Ali. Marwan Mabrouk qui détient 51% d’Orange Tunisie est le gendre de Ben Ali. En Irak, avec l’instabilité politique que traverse le pays, Orange trouve « compliqué » d’augmenter ses parts dans l’opérateur télécom kurde Korek Telecom.

agenceecofin.com

Aller en haut