Accueil / Tic & Telecoms / Maroc Telecom désigné «parmi les opérateurs les plus puissants dans le monde» et 2ème en Afrique

Maroc Telecom désigné «parmi les opérateurs les plus puissants dans le monde» et 2ème en Afrique

Maroc Telecom désigné «parmi les opérateurs les plus puissants dans le monde» et 2ème en Afrique

Le Groupe Maroc Telecom vient d’être désigné «parmi les opérateurs les plus puissants dans le monde» par le magazine spécialisé Total Telecom qui a, dans la foulée, nominé son président du directoire, Abdeslam Ahizoune (photo), dans le Top 5 des chefs d’entreprises africaines de télécommunications.

Au niveau africain, Total Telecom a, dans son classement 2014, placé l’opérateur historique marocain des télécommunications au deuxième rang derrière le sud-africain MTN. Maroc Telecom est en effet leader du secteur sur son marché local, où il détient près de 42% de part du marché mobile pour un parc de plus de 44 millions d’abonnés et une population de quelque 33,5 millions d’habitants.

Parmi les critères retenus par le magazine Total Telecom, figurent le rayonnement de la marque, le service client, l’innovation sur les produits et les services… Autant d’indices dans lesquels Maroc Telecom a été « particulièrement performant au cours des dernières années, au niveau local aussi bien que sur les autres marchés africains », selon le jury. Maroc Telecom a, en effet, étendu ses activités en Mauritanie, au Gabon, au Mali et au Burkina Faso après avoir fortement influencé la modernisation du secteur des télécommunications au Maroc.

Des activités qui ont été renforcées en 2014, par l’entrée d’Etisalat dans le capital de Maroc Telecom. Ce qui a permis à l’opérateur marocain de racheter les activités que le Groupe émirati détenait dans six autres pays d’Afrique subsaharienne.

Les chiffres enregistrés au cours des neufs premiers mois ont donc été pratiquement tous au vert pour Maroc Telecom, qui a poursuivi la consolidation de ses résultats. Si la croissance de ses activités au Maroc n’a progressé que de 1,5%, en revanche l’accroissement à l’international a grimpé de 12,7%. Ainsi, le chiffre d’affaires consolidé s’est établi, à la même période, à près de 22 MMDH (2 milliards d’euros), en progression de 1,9% sur une année.

agenceecofin.com

Aller en haut