Accueil / Mines & Energies / Mauritanie : Total reçoit le feu vert pour de nouvelles explorations d’hydrocarbures

Mauritanie : Total reçoit le feu vert pour de nouvelles explorations d’hydrocarbures

Mauritanie : Total reçoit le feu vert pour de nouvelles explorations d’hydrocarbures
Le gouvernement mauritanien vient d’annoncer que le groupe français Total prévoit le forage de deux puits d’exploration d’ici à 2019. Cette annonce fait suite à un entretien cette semaine à Nouadhibou entre le président mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz, et le patron du groupe, Patrick Pouyanné.

Le groupe français Total continue sa percée en République de Mauritanie. Dans un communiqué du ministère mauritanien du Pétrole, de l’énergie et des mines, les autorités du pays ont annoncé que le groupe prévoit le forage de deux puits d’exploration à l’horizon 2019. L’information du géant pétrolier français a été portée à la connaissance du gouvernement mauritanien lors d’un entretien cette semaine entre le chef de l’Etat mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz et le PDG de Total Patrick Pouyanné à Nouadhibou (470 km au nord de Nouakchott)

Le ministère mauritanien du Pétrole, de l’énergie et des mines explique que cet attrait du pays est justifié par sa capacité en matière de compétitivité et de transparence, garanties par le cadre juridique et le code des hydrocarbures, et aux importantes potentialités dont il dispose.

Vaste programme d’exploration

Le groupe Total est lié au pays par trois contrats d’exploration et de production dans les blocs, C7, C9 et C18. L’accord concernant le premier (C7, 7 300 km2), n’a été signé que l’année dernière, alors que le groupe avait renforcé sa présence dans le pays en lançant un grand programme d’exploration. Celui-ci répond à la stratégie d’expansion du groupe sur les nouveaux bassins en mer profonde du continent africain.

«Cet accord s’inscrit dans la stratégie de Total d’explorer de nouveaux bassins en mer profonde du continent africain. Associé à notre participation existante dans le permis en mer profonde C9, ce bloc permettra de créer une surface d’exploration contiguë étendue sur environ 17 000 km2 dans une zone prometteuse de l’offshore mauritanien », avait déclaré Guy Maurice, directeur Afrique de la branche Exploration-Production de Total, suite à sa rencontre avec Mohamed Abdel Vetah, ministre mauritanien en charge du Pétrole de l’énergie et des mines.

Notons que le groupe Total est présent depuis près de 20 ans en Mauritanie. Il y exerce dans les domaines de l’exploration-production d’hydrocarbures et de la commercialisation de produits pétroliers et services associés.

afrique.latribune

Aller en haut