Accueil / Tic & Telecoms / Microsoft crée une entité de 5000 personnes dédiée à l’intelligence artificielle

Microsoft crée une entité de 5000 personnes dédiée à l’intelligence artificielle

Microsoft crée une entité de 5000 personnes dédiée à l’intelligence artificielle

Pour mieux s’imposer sur le marché naissant de l’intelligence artificielle, le géant américain Microsoft intègre les équipes de sa branche Research avec celles en charge de produits comme Cortana ou Bing. Au total, 5000 employés seront réunis au sein de cette entité, qui formera le quatrième pilier de l’entreprise avec Windows, Office et le cloud.

Microsoft a annoncé le 29 septembre 2016 la réorganisation de dizaines de projets et programmes divers, tous liés à l’intelligence artificielle, sous la tutelle d’une entité dédiée. Elle formera le quatrième groupe au sein de Microsoft, aux côtés de Windows, Office et du cloud. Plus de 5000 ingénieurs et scientifiques travailleront sous les ordres de Harry Shum, qui dirigeait jusqu’ici l’ensemble des laboratoires de Microsoft Research et prend la tête de ce nouveau groupe. En plus de Microsoft Research, le groupe est composé des équipes liées à Cortana, Bing ou encore à la robotique.

Cette annonce est une preuve supplémentaire de l’importance que Microsoft porte aux technologies d’intelligence artificielle, dont Satya Nadella n’a pas caché qu’elles représentent pour lui “the next big thing”. La formation d’une entité unifiée devrait permettre à l’éditeur de renforcer la cohérence de ses différents efforts internes afin qu’ils passent plus facilement de l’étape de la recherche à celle du produit et s’intègrent plus facilement les uns aux autres. Harry Shum a d’ailleurs affiché sa volonté de créer “une pile d’IA incluant l’infrastructure, les services, les applications et les agents.”

Plus globalement, réorganiser ses équipes de recherche (très réputées) et celles développant des produits (qu’ils soient pour l’entreprise ou le grand public) devrait aider Microsoft dans la course qui l’oppose à Google, Facebook, Amazon ou IBM pour développer les meilleurs services d’intelligence artificielle.

Julien Bergounhoux / usine-digitale.fr

Aller en haut