samedi 05 décembre 2020
Accueil / Mines & Energies / Mine au Burkina : Roxgold annonce une mise à jour de son estimation des réserves minérales et des ressources au complexe minier de Yaramoko

Mine au Burkina : Roxgold annonce une mise à jour de son estimation des réserves minérales et des ressources au complexe minier de Yaramoko

Mine au Burkina : Roxgold annonce une mise à jour de son estimation des réserves minérales et des ressources au complexe minier de Yaramoko

La Société minière Roxgold a annoncé le 10 novembre 2020, la mise à jour de l’estimation des ressources minérales et des réserves minérales pour le complexe minier Yaramoko à Bagassi,  son exploitation souterraine située au Burkina Faso. La société a indiqué dans un communiqué de presse que le total des réserves minérales prouvées et probables à Yaramoko a augmenté de 8% à 710 000 onces d’or (« oz Au »), net de l’épuisement minier de 207396 oz Au, de la période du 31 décembre 2018 au 30 juin 2020. Les ressources minérales mesurées et indiquées ont augmenté de 4% à 857 000 onces d’or, augmentant ainsi l’or total dans les ressources minérales mesurées et indiquées plus la production cumulative à ce jour à environ 1,4 million d’onces sur la durée de vie du projet. 

Il faut noter que l’augmentation des réserves minérales renforce le projet en tant que base stable de production à long terme et de génération de flux de trésorerie disponibles pour les plans de croissance ambitieux de Roxgold.

Les ressources minérales mesurées et indiquées à Yaramoko ont augmenté de 4% à 857000 oz Au, augmentant la dotation minérale des ressources minérales mesurées et indiquées ainsi que la production cumulative à ce jour à Yaramoko à 1,4 million d’onces.

La société prévoit une exploitation à ciel ouvert pour compléter l’exploitation souterraine

Toutefois, l’ajout de réserves minérales et de ressources minérales près de la surface met en évidence le plan d’exploitation à ciel ouvert pour compléter la mine souterraine et prolonger la durée de vie de la mine dans la zone 55.

Aussi, le programme de forage souterrain de 14 500 m a commencé dans la zone 55 au niveau 4754, visant le remplacement et la valorisation des ressources minérales présumées jusqu’au niveau 4170, à environ 1 200 m sous la surface.

« Depuis le début de la production en 2016, le complexe minier Yaramoko a versé plus de 575 000 onces d’or et continue de démontrer sa capacité à remplacer la production et à maintenir une longue durée de vie de la mine », a déclaré John Dorward, président et chef de la direction. « Plus tôt cette année, nous avons lancé un examen des opportunités de minéralisation près de la surface sur la propriété Yaramoko pour compléter nos activités souterraines à haute teneur. Cet examen a identifié les parties proches de la surface de la zone 55 qui s’étendaient à l’extérieur de la ressource minérale souterraine précédente. Avec l’annonce d’aujourd’hui, nous prévoyons une exploitation à ciel ouvert avec une teneur de réserve de plus de 7 g / t pour compléter l’exploitation souterraine à haute teneur et prolonger la durée de vie de la mine dans la zone 55(…) » a-t-il confié.

Un programme d’exploration régional a commencé à cibler d’autres opportunités de minéralisation près de la surface à travers le permis de Yaramoko ciblant de multiples opportunités à un stade précoce qui ont été identifiées, y compris l’importante empreinte minéralisée autour de la mine souterraine en exploitation Bagassi Sud.

Roxgold Inc. est une société canadienne d’exploration et de mise en valeur aurifère qui détient la mine de Yaramoko au Burkina Faso et le projet aurifère Séguéla en Côte d’Ivoire.

Balguissa Sawadogo

Ecodufaso.com/Ecodafrik.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut