Accueil / Mines & Energies / Mine d’or de Sega – Orezone Gold cède ses actions à Amara Mining

Mine d’or de Sega – Orezone Gold cède ses actions à Amara Mining

Mine d’or de Sega – Orezone Gold cède ses actions à Amara Mining
Amara_Mining_1

Amara Mining est désormais le seul maître à bord pour l’exploitation de la mine de Séga dans le Nord du Burkina. La compagnie canadienne Orezone Gold vient de décider de la cession de ses 11 millions d’actions de ce projet aurifère à son partenaire britannique Cluff Gold qui est devenu Amara Mining.

Amara_Mining_2

Par cette transaction estimée à 26,5 millions de dollars, Orezone Gold quitte Amara Mining et se libère du projet d’or de Sega qu’elle avait cédé en 2012 à Cluff Gold.
Ainsi, Orezone Gold ne dispose plus d’intérêt dans le capital d’Amara Mining, qui détient 90% de la mine contre 10% pour l’Etat burkinabé. Amara Mining a obtenu le feu-vert du ministère en charge des mines, pour le démarrage de la production de la mine d’or de Sega.
La compagnie a obtenu récemment les permis de conformité environnementale et de construction exigés pour la route de 20 km qui devra servir à l’acheminement des minerais du dépôt de Sega à l’usine de lixiviation de Kalsaka.
Sega couvre une superficie de 49 km2 et permettra de générer au trésor public, des recettes d’environ 12,5 milliards de F CFA sur une période d’exploitation de 21 mois.

Amara_Mining_3

Avec des ressources indiquant 450 366 onces, l’exploitation de Sega permettra à la société d’augmenter la durée de vie de la mine de Kalsaka et éventuellement d’améliorer le profil de production pour l’ensemble de la zone.
La production de Kalsaka/Sega qui est de 42 348 onces d’or en 2013, atteindra, selon les prévisions, 60 000 à 70 000 onces d’or en 2014. Amara Mining détient plusieurs actifs sur l’or en Sierra Leone et Yaoure en Côte d’Ivoire.
Aller en haut