Accueil / Mines & Energies / Mines : cinq ans de prison requis contre le Gabonais Samuel Mebiame à New York pour des faits de corruption en Afrique

Mines : cinq ans de prison requis contre le Gabonais Samuel Mebiame à New York pour des faits de corruption en Afrique

Mines : cinq ans de prison requis contre le Gabonais Samuel Mebiame à New York pour des faits de corruption en Afrique

Soupçonné d’avoir versé des pots-de-vin à des dirigeants pour l’obtention de concessions minières en faveur du fonds du capital-investissement américain Och-Ziff, le Gabonais Samuel Mebiame risque une peine de cinq ans de prison, selon les réquisitions du procureur. Le jugement en première instance doit être rendu vendredi.

Neuf mois après son arrestation à Brooklyn (New York), mardi 16 août par des officiers fédéraux américains, Samuel Mebiame, le fils de Léon Mebiame, ancien Premier ministre du Gabon (1975-1990), risque cinq ans de prison — le maximum encouru — pour des faits présumés de corruption au Niger, en Guinée et au Tchad en échange de l’obtention de concessions minières, selon les réquisitions du procureur américain James Loonam, consultées par Bloomberg. Le jugement doit être rendu vendredi 5 mai.

>>Lire la suite sur jeuneafrique.com

Aller en haut