Accueil / Mines & Energies / Mines : Un partenaire pour Metals of Africa dans la Ngounié

Mines : Un partenaire pour Metals of Africa dans la Ngounié

Mines : Un partenaire pour Metals of Africa dans la Ngounié

A l’issue d’un accord signé avec Metals of Africa, Zambezi Resources pourra acquérir jusqu’à 70% de participation dans le projet de zinc et de plomb de Kroussou, dans la province de la Ngounié, qui s’étend sur 1496 km2.

La compagnie australienne d’exploration Metals of Africa vient d’annoncer la signature d’un accord d’option avec Zambezi Resources. Accord qui permettra à la compagnie d’exploration et de développement de cuivre, d’acquérir jusqu’à 70% de participation dans le projet de zinc et de plomb de Kroussou, dans la province de la Ngounié.

«Nous sommes ravis par l’opportunité de voir le projet Kroussou progresser rapidement grâce à notre accord avec Zambezi. Nous avons toujours reconnu le potentiel du projet Kroussou et Zambezi partage ce point de vue», a déclaré la directrice génératrice Metals of Africa.

«Bien que nous nous concentrions sur nos projets de graphite de haute qualité au Mozambique, les parties prenantes bénéficieront également d’un intérêt soutenu pour le projet Kroussou et de l’amélioration de la dynamique dans le secteur du zinc», a poursuivi Cherie Leeden.

Concrètement, Zambezi Resources dépensera un montant initial de 250 000 dollars (plus de 148 millions de francs CFA) à court terme dans le projet. Si la compagnie décide d’exercer son option d’acquisition avant fin juillet 2017, elle effectuera un paiement en espèces ou en actions de 250 000 dollars.

Selon les termes de l’accord, le paiement, qui sera utilisé en remboursement de coûts, permettra à la société d’obtenir le droit de gagner une participation initiale de 30% dans le projet contre une dépense de 1 million de dollars (plus de 592 millions de francs CFA) dans les 12 mois qui suivront la date d’exercice d’option.

Par ailleurs, cette participation est susceptible d’augmenter à 40% si Zambezi dépense 3 millions dollars (près de 1,8 milliard de francs CFA) supplémentaires au cours des 24 mois suivants. Après, la société prendra en charge la gestion du projet jusqu’à la réalisation d’une étude de préfaisabilité. Une fois cette étude réalisée, Metals of Africa aura alors la possibilité de contribuer à une étude de faisabilité définitive ou de diluer sa participation.

Le 28 octobre dernier, Metals of Africa a annoncé la mise en évidence d’une minéralisation à haute teneur de métaux de base en affleurement dans plusieurs localités de son projet Kroussou. Il s’agit d’une minéralisation large de 5 m qui s’étendrait sur plus de 3 km. Une nouvelle d’autant plus réjouissante que la zone géologique prospective s’étend sur plus de 80 km, au sein du projet Kroussou qui couvre lui-même 1496 km2.

gabonreview

Aller en haut