Accueil / International / Moody’s place la Turquie sous surveillance, Fitch s’inquiète

Moody’s place la Turquie sous surveillance, Fitch s’inquiète

Moody’s place la Turquie sous surveillance, Fitch s’inquiète

L’agence de notation Moody’s a indiqué lundi que la note de la Turquie pourrait être abaissée et Fitch a estimé que la tentative avortée de coup d’Etat mettait en exergue les risques politiques liés à ce pays.

Moody’s a indiqué que la note Baa3 dont bénéficie actuellement la Turquie allait être examinée pour être éventuellement abaissée au vu des conséquences de la tentative de coup d’Etat contre le président Recep Tayyip Erdogan.

“En dépit de l’échec de la tentative de coup, Moody’s considère qu’elle est le résultat de défis politiques plus larges et que les risques de crédit restent élevés”, souligne Moody’s qui rappelle également les progrès moins rapides qu’anticipé des réformes économiques et les risques pour la croissance.

“Même si la croissance économique a été assez résistante ces deux dernières années, avec une moyenne annuelle de 3,5%, nous estimons que la récente augmentation de l’incertitude politique, et plus spécifiquement la tentative de coup d’Etat, vont avoir un impact négatif sur la croissance du pays”, ajoute-t-on de même source.

Fitch pour sa part juge lundi que l’impact de la tentative de putsch sur la note du pays dépendrait de la réponse du gouvernement et de la manière dont elle aggraverait les dissensions politiques et affaiblirait l’indépendance des institutions.

“La tentative de coup et la réaction du gouvernement démontrent les risques politiques pesant sur le profil de crédit de la Turquie. Les média ont indiqué que plus de 6.000 personnes ont été arrêtées, y compris des juges et des procureurs. Cela pourrait soumettre le cadre institutionnel à de nouvelles pressions dans un contexte de renforcement du pouvoir présidentiel”, estime Fitch.

afp/20minutes.fr

Aller en haut