lundi 27 mai 2019
Accueil / La une / Mozambique : Anadarko va fournir du GNL au japonais JERA et au taiwanais CPC

Mozambique : Anadarko va fournir du GNL au japonais JERA et au taiwanais CPC

Mozambique : Anadarko va fournir du GNL au japonais JERA et au taiwanais CPC
lors de l'Inauguration de « KivuWatt », la centrale électrique au gaz méthane extrait du Lac Kivu
La Société Anadarko va commencer à livrer du gaz naturel liquéfié à deux nouvelles compagnies asiatiques au Japon et à Taiwan. Ce sont les premiers partenariats noués par le groupe qui vient d’accepter l’offre de rachat par l’américain Occidental Petroleum à la place de son concurrent Chevron.

La société pétrolière et gazière Anadarko Petroleum Corp conclu -via l’une de ses joint-ventures de négoce de GNL- un accord avec la société japonaise JERA et la taïwanaise CPC Corp. La coopération porte sur la livraison de 1,6 million de tonnes  de gaz naturel liquéfié (GNL) par année sur une période de 17 ans à compter de la mise en service commerciale du projet au Mozambique. C’est le premier contrat à long terme signé par l’américain Anakardo depuis son annonce, en fin de la semaine dernière de l’acception de l’offre de rachat par Occidental Petroleum Corp. Cette dernière a remporté la mise à 57 milliards de dollars soit une offre largement supérieure à celle proposée par Chevron.

« Cet accord de co-achat avec JERA et CPC réunit deux clients importants de fondations asiatiques et assurera un approvisionnement fiable en énergie plus propre pour répondre aux demandes croissantes du Japon et de Taïwan », a déclaré Mitch Ingram, vice-président exécutif de Deepwater & International chez Anadarko Exploration, dans un communiqué consulté par la Tribune Afrique.

Le groupe Anadarko se dit ainsi ravi de passer à l’étape suivante avec l’annonce attendue d’une décision d’investissement finale (FID) pour le projet de GNL au Mozambique, le 18 juin. Une nouvelle étape franchie dans le processus de financement du projet et l’obtention des approbations finales. Anadarko développe la première installation de GNL terrestre du Mozambique. À la fin de l’année 2018, Anadarko disposait des réserves prouvées d’environ 1,47 milliard de barils, faisant d’elle l’une des plus importantes sociétés indépendantes d’exploration et de production au niveau mondial.

Il y a une semaine, le major pétrolier et gazier français Total a conclu un contrat de 8,8 milliards de dollars avec Occidental Petroleum pour les actifs d’Afrique d’Anadarko, présent en Algérie, au Ghana, au Mozambique et en Afrique du Sud. La transaction à finaliser en 2020 est conditionnée par la conclusion de la part d’Occidental Petroleum de son projet d’acquisition d’Anadarko et à l’approbation des autorités compétentes. Anadarko est l’un des principaux partenaires de la Sonatrach en Algérie et du projet pétrolier Jubilee au Ghana.

Maimouna Dia

afrique.latribune

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut