Accueil / Tic & Telecoms / MTN affiche sa première perte annuelle en 20 ans

MTN affiche sa première perte annuelle en 20 ans

MTN affiche sa première perte annuelle en 20 ans

Le plus grand opérateur de téléphonie mobile d’Afrique, MTN Group, a enregistré une perte annuelle de 108 millions de $. Cette perte, sa première en deux décennies, intervient après la lourde sanction qui a frappé sa filiale nigériane et des mouvements de devises défavorables.

La société télécoms avait accepté de payer une amende de 330 milliards de nairas (1,6 milliard de $) en juin 2016 après une longue bataille juridique pour mettre fin à un différend qui l’opposait à l’autorité nigériane de régulation des télécommunications. L’opérateur de téléphonie mobile MTN Nigeria avait été sanctionné pour n’avoir pas désactivé 5,1 millions de cartes SIM non-identifiées.

Le pays le plus peuplé d’Afrique, qui est le plus grand marché de MTN, est également celui sur lequel il rencontre le plus de problèmes. Avec la dévaluation du naira, MTN a dû s’acquitter d’une amende plus élevée en raison de la chute du taux de change entre la monnaie locale et le dollar.

La contreperformance de MTN intervient un an après un exercice sanctionné par un bénéfice de 13,6 milliards de rands (1,04 milliards de $). De plus, cette perte intervient dans un contexte où les parlementaires nigérians enquêtent sur la possibilité d’un transfert de fonds illégal par la compagnie. Ils reprochent au groupe d’avoir rapatrié illégalement 14 milliards de dollars entre 2006 et 2016. MTN avait nié les faits.

Fondé en 1994, MTN est considéré comme l’un des plus grands succès commerciaux de l’Afrique du Sud post-apartheid. Mais ses nombreux démêlés avec les régulateurs ces dernières années ont entravé sa croissance.

agence ecofin

Aller en haut