Accueil / Bourse / MTN Nigeria maintient son projet d’introduction en bourse

MTN Nigeria maintient son projet d’introduction en bourse

MTN Nigeria maintient son projet d’introduction en bourse

Attaqué par les autorités de régulation nigérianes, MTN a reconfirmé son intention de coter en bourse sa filiale locale. 

Maintenir le cap, coûte que coûte : c’est la ligne qu’a décidé d’adopter MTN au Nigeria, un pays dans lequel l’opérateur sud-africain doit faire face au courroux des autorités de régulation, qui lui réclament un montant cumulé supérieur à 10 milliards de dollars. En dépit de ce contexte d’adversité, qui a pu jeter des doutes sur ses projets, l’entreprise a confirmé lundi, par la voix de son PDG Rob Shuter, son intention d’introduire en bourse sa filiale locale- qu’il détient à 79 %- à la bourse de Lagos. Sans toutefois communiquer de calendrier pour l’heure.  « La projet de cotation de MTN Nigeria a été contesté par les récentes difficultés rencontrées dans le pays. Cependant, MTN reste attaché à cette opération et les préparatifs se poursuivent à cet égard », a notamment déclaré hier le dirigeant dans son communiqué de présentation des résultats trimestriels. Une logique de maintien stratégique qui pourrait au final, s’avérer précieuse, dans la résolution du différend avec les autorités nigérianes, puisqu’ « en élargissant la base actionnariale aux investisseurs nigérians, l’introduction en bourse de MTN Nigeria pourrait pousser les parties plaignantes à plus de compromis », décryptent les équipes de la banque d’investissement African Alliance.  Droit dans ses bottes, Rob Shuter a néanmoins tenu à rappeler qu’il restait « résolu » à prouver qu’aucune infraction n’avait été commise et que MTN « continuerait à défendre vigoureusement cette position ».

Au niveau opérationnel, MTN Nigeria a connu un excellent trimestre, augmentant les revenus de services de 17,4% sur un an. Une hausse principalement due à une augmentation de 52,5% des revenus tirés des données et à une augmentation de 21,5% des revenus vocaux. Le nombre d’abonnés à MTN Nigeria a quant à lui augmenté de 1,5% au cours du trimestre, pour atteindre un peu plus de 56 millions.

Jacques Leroueil

financialafrik

Aller en haut