Accueil / Tic & Telecoms / MTN Nigeria pourrait être introduite sur le Nigerian Stock Exchange

MTN Nigeria pourrait être introduite sur le Nigerian Stock Exchange

MTN Nigeria pourrait être introduite sur le Nigerian Stock Exchange

L’opérateur MTN qui domine le marché des télécommunications en Afrique, pourrait introduire sa filiale nigériane sur le Nigerian Stock Exchange, une fois qu’une issue sera trouvée concernant l’amende de 3,9 milliards $ infligée à l’opérateur au dernier trimestre 2015. L’information donnée par Phuthuma Nhleko, le directeur général, sonne aux yeux des analystes comme une manière pour le groupe de trouver localement des alliés pour l’aider à éviter la sanction.

La corde tirée par le top management de MTN est assez sensible. Depuis quelques années, des voix s’élèvent au Nigéria, pour faire pression sur le gouvernement, afin que celui-ci exige de grands groupes internationaux présent dans le pays, qu’ils s’introduisent sur le marché financier local, afin de « permettre aux Nigérians de profiter des valeurs ajoutés créées ». La nouvelle de cette probable introduction a suscité des commentaires positifs de la part des investisseurs.

« Les gens seront intéressés (d’y investir) car c’est une entreprise rentable, une vache à cash. Mais des questions subsistent, notamment celles relatives au volume des titres qui atterriront sur le marché, et à leurs accessibilités pour les petits investisseurs », a commenté Sunny Nwosu, le coordonnateur de l’association des investisseurs indépendants du Nigéria.

Cette inquiétude est assez justifiée. Le groupe a ouvert son capital à des investisseurs locaux mais via des placements privés inaccessibles pour les petits investisseurs. Les traders de cette place boursière sont aussi enthousiastes à l’idée de cette introduction annoncée. Ils y voient une opportunité d’avoir plus de commissions grâce à un titre qui va drainer de la liquidité.

Si cela se concrétise, l’introduction de MTN sur le marché financier nigérian sera la deuxième arrivée sur une bourse africaine en dehors de l’Afrique du sud. MTN est déjà présent sur le marché financier rwandais, depuis que Crystal Telecom a décidé de céder ses parts aux investisseurs de ce marché financier. Certaines analyses, cependant, ont mis en évidence que, de par sa taille, le groupe pourrait aussi y apporter un déséquilibre sur le marché, avec pour conséquence, de fortes chutes pour certains titres, même dans le principal indice, le NSE 30.

Idriss Linge
agenceecofin.com

Aller en haut