Accueil / Tic & Telecoms / MTN se lance dans le secteur de l’assurance

MTN se lance dans le secteur de l’assurance

MTN se lance dans le secteur de l’assurance

Le groupe sud-africain de télécommunications MTN et MMI Holdings annoncent le lancement d’une joint-venture de Micro-assurance qui sera commercialisée sur le continent sous le label « aYo ». D’après MTN, la mutualisation de l’expertise des deux groupes devrait leur permettre d’intégrer davantage le marché africain et de se poser en acteur incontournable de ce marché en consolidant leur base clientèle.
Sur le marché africain, la pénétration de l’assurance reste relativement faible, avec une lente croissance. Par contre, celle de la téléphonie mobile est plus importante et sa croissance est bien plus rapide. L’objectif de ce partenariat sera donc d’utiliser la capacité de MTN à toucher un public très large y compris en zone rurale, pour pouvoir leur proposer des assurances adaptées à leurs contexte.
Même si pour l’instant le nombre exact de pays africains dans lesquels l’offre aYo sera déployé n’est pas encore connu, les deux partenaires indiquent néanmoins que l’offre sera commercialisée avant la fin de l’année 2016.
« Nous sommes ravis de ce partenariat, car il nous donne l’occasion d’élargir encore notre bouquet de mobiles offres de services financiers à travers notre empreinte. En travaillant avec MMI, nous pourrons mettre à profit la croissance rapide de la téléphonie mobile sur le continent. Nous serons en mesure de tirer partie de nos compétences de base, de la force de nos marques pour offrir des solutions d’assurance bien nécessaires à nos clients», explique Herman Singh, le Chief Digital Officer de MTN Group.
Dans la même veine, Danie Botes, Group Chief Operating Officer chez MMI Holdings croit savoir que « le partenariat avec MTN va créer de nouveaux flux de revenus pour MMI… d’explorer les possibilités de nouveaux marchés et segments, et de capitaliser sur la croissance des micro-assurances sur le continent. Le partenariat nous permettra également d’étendre davantage notre vision centrée sur le client ainsi que son bien-être financier ».

 

 

 

ticmag.net

Aller en haut