Accueil / Mines & Energies / Namibie : Paladin veut céder 24% de son projet d’uranium Langer Heinrich à 175 millions $

Namibie : Paladin veut céder 24% de son projet d’uranium Langer Heinrich à 175 millions $

Namibie : Paladin veut céder 24% de son projet d’uranium Langer Heinrich à 175 millions $

Paladin Energy a signé un «term sheet» (document synthétisant les principaux termes d’un contrat) avec MGT Resources pour vendre à celui-ci 24% de sa mine Langer Heinrich, en Namibie, à un montant de 175 millions $. La transaction devrait être finalisée au cours du quatrième trimestre de l’année en cours.

La société a déclaré qu’elle est en train de finaliser avec son futur partenaire la documentation définitive pour l’exécution formelle de la transaction. Cette documentation comprend entre autres un accord de vente et d’achat, un pacte d’actionnaires et une documentation pour les accords d’exploitation de l’uranium. Une fois conclue, Paladin Energy, qui détenait à 75% la mine Langer Heinrich, n’en aura plus que 51% mais continuera d’être la société qui exploite la mine.

Par ailleurs, la société a déclaré vouloir également vendre au même acheteur un maximum de 75% de participation dans son projet Manyingee en Australie pour un montant total de 30 millions $. Cette transaction se fera en deux parties : une première qui verra MGT acquérir 30% de Manyingee pour 10 millions $ et une seconde qui lui offrira une participation supplémentaire de 45% pour 20 millions $.

Paladin Energy possède en Afrique, en plus de la mine Langer Heinrich en Namibie, celle de Kayelekera au Malawi. Avant de voir sa production suspendue en février 2015, la mine de Kayelekera produisait 2% de l’exploitation mondiale d’uranium.

Louis-Nino Kansoun
agenceecofin.com

Aller en haut