Accueil / Mines & Energies / Namibie : Rio Tinto cède sa participation dans la mine d’uranium Rössing pour 106,5 millions $

Namibie : Rio Tinto cède sa participation dans la mine d’uranium Rössing pour 106,5 millions $

Namibie : Rio Tinto cède sa participation dans la mine d’uranium Rössing pour 106,5 millions $

Le géant minier Rio Tinto a conclu avec la société chinoise China National Uranium Corporation (CNUC), un accord contraignant pour lui vendre la totalité de sa participation de 68,62 % dans la filiale Rössing Uranium Limited, propriétaire de la mine d’uranium Rössing en Namibie, pour un montant plafonné à 106,5 millions $. La transaction devrait être finalisée au cours du premier semestre 2019, sous réserve de certaines conditions incluant l’approbation de la Commission namibienne de la concurrence.

La contrepartie totale comprend un paiement initial en espèces de 6,5 millions de dollars, payable à la clôture de la transaction, et ensuite un paiement conditionnel pouvant atteindre 100 millions de dollars. Le paiement conditionnel est lié au prix au comptant de l’uranium et au bénéfice net de Rössing pour les sept prochaines années civiles.

«La vente de notre participation dans Rössing démontre une fois de plus notre engagement à renforcer notre portefeuille et à nous concentrer sur nos principaux actifs, qui offrent les meilleurs rendements du secteur à court, moyen et long termes.», a déclaré le DG de Rio Tinto, Jean-Sébastien Jacques.

Rössing est la mine d’uranium à ciel ouvert la plus ancienne au monde. En activité depuis 1976, elle a produit en 2017, 4,652 millions de livres d’uranium.

Louis-Nino Kansoun

agenceecofin

Aller en haut