mardi 18 juin 2019
Accueil / Tic & Telecoms / Niger : après Orange, des locaux d’Airtel fermés par le fisc

Niger : après Orange, des locaux d’Airtel fermés par le fisc

Niger : après Orange, des locaux d’Airtel fermés par le fisc

Les autorités nigériennes ont ordonné la fermeture des locaux à Niamey du plus important opérateur de télécoms du pays, Airtel Niger, pour « non-paiement d’impôts », ont annoncé samedi des agents de la compagnie et des médias locaux.

« Les impôts sont venus poser des scellés à notre siège et nous étions obligés de quitter les lieux », a affirmé à l’AFP une employée d’Airtel.

« Plusieurs agences » d’Airtel, filiale du groupe indien Bharti, ont été « fermées » par le fisc, qui sanctionné (la compagnie) par un redressement fiscal de 62 milliards FCFA (94 millions d’euros). Airtel « avait jusqu’à hier (vendredi) pour verser les 10 milliards FCFA (15 millions d’euros) représentant les 15 % (de l’amende) exigés par la loi avant d’entamer des négociations », selon le journal nigérien en ligne Tamtam info News.

>>Lire l’article complet sur jeuneafrique.com

Aller en haut