Accueil / Mines & Energies / Niger : Bonnes notes de AB Certification dans les vannes de SONIDEP

Niger : Bonnes notes de AB Certification dans les vannes de SONIDEP

Niger : Bonnes notes de AB Certification dans les vannes de SONIDEP

L’entreprise publique nigérienne des produits pétroliers ( SONIDEP ) vient de décrocher la triple certification internationale après un audit d’évaluation des normes santé, qualité, sécurité et environnement par la société française AB Certification. Le ministre du Pétrole et de l’Energie, Foumakoye GADO et le PDG de AB Certification ont assisté à la cérémonie de remise des certificats. Signe de qualité de la signature de son portefeuille qui prend du galon.

Créée en 1977 par l’état nigérien, la société publique nigérienne en charge de l’achat et du stockage des produits pétroliers au Niger et dans la sous-région joue désormais dans la cour des majors. Elle vient d’obtenir une triple certification ( ISO 9001 Version 2008, ISO 14 001 Version 2004 et OHSAS 18 001 – 2007 auprès de AB Certification, la première entreprise française de certification internationale au Niger et en Afrique de l’ouest. Symbole de reconnaissance à une entreprise dirigée par un jeune et dynamique entrepreneur, Idi Ousmane ANGO, qui allie performance et RSE en se basant sur un système managérial intégré. Cette triple distinction obtenue par la Sonidep lui ouvre une nouvelle ère vers des horizons prometteurs dans la prise en charge des enjeux de l’industrie pétrolière de demain. Pays producteur de pétrole depuis 2011 avec la mise en service de la SORAZ ( Société de Raffinage de Zinder ) avec près de 20 000 barils/ jour, ces trois certifications attribuées par AB Certification suite au renouvellement d’audit de juillet dernier, offre de bonnes béquilles à la société nigérienne d’engager les futures batailles à l’horizon 2020 pour une commercialisation de qualité des produits pétroliers dans la zone Uemoa en intégrant l’approche risque et opportunité. AB Certification est présenté dans 80 pays dans le monde mais le Sud du Sahara reste son terrain de prédilection.

Par Ismael Aidara, Rédacteur en chef
lesafriques.com

Aller en haut