Accueil / Développement / Niger-ECOBANK/DOUANIERS: Un bras de fer s’annonce…

Niger-ECOBANK/DOUANIERS: Un bras de fer s’annonce…

Niger-ECOBANK/DOUANIERS: Un bras de fer s’annonce…

L’on se rappelle qu’il y a une triplette d’années, à l’occasion d’une cérémonie on ne peut plus grandiose, un événement accrocheur avait eu lieu : ce n’était rien qu’une sorte de convention signée entre la banque Ecobank et le corps douanier, réuni autour de leur syndicat communément appelé SNAD.

Il était question, à l’époque, de construire une cité dénommée « Cité des Douaniers ». Le coût de cette opération s’estimait à quelques six milliards (6.000 000 000) de nos francs… La construction de cette cité censée être financée par Ecobank, et les douaniers à leur tour, chacun parmi les intéressés, devraient verser dans un certain compte de cette banque, une somme à lui dévolue. Mais que dalle !

Trois (3) ans après la signature de ce contrat, après que les intéressés eurent versé beaucoup d’argent dans le compte en question (l’on dit qu’il s’agit déjà de la somme de trois (3) milliards de nos francs), aucune réalisation n’a été faite sur la « flamboyante » cité ! Pour preuve, nous nous étions rendus la semaine dernière sur les lieux de « l’heureuse réalisation ». Tenez-vous bien : notre surprise (pour ne pas dire notre déception) était de visualiser qu’il n’y avait aucune fondation sur le terrain !

Beaucoup, à ce jour, se demandent quel chemin a pu prendre ce rêve ; un rêve éveillé qui a mis hors de leur coquille nombre de ces « arnaques ». Les douaniers piégés ont donc commencé à grincer des dents, pendant que la banque susnommée se la coule douce… Aux dernières nouvelles, nous apprenons que cette affaire à tendance à s’envenimer, et que la banque Ecobank risque d’y prendre un sacré coup. Affaire donc à suivre.

Marcus ISSAKA (Jeunesse Info ­ N°124 ­ Février 2015)
directniger.info

Aller en haut