Accueil / Finances / Niger : Vital Metals découvre un gisement d’or sur le site aurifère de Bouli

Niger : Vital Metals découvre un gisement d’or sur le site aurifère de Bouli

Niger : Vital Metals découvre un gisement d’or sur le site aurifère de Bouli
Le prix de l’action de l’explorateur Vital Metals, coté à la Australian Security Exchange (ASX), la bourse australienne des valeurs, a bondi de près de 13% ce 24 mai à la suite de l’annonce de la découverte de l’or sur le projet aurifère de Bouli au Niger.

L’explorateur Vital Metals a annoncé la découverte de l’or au Niger faisant envoler les actions de son entreprise cotée à la bourse des valeurs australienne, l’ASX. Dans une déclaration aux actionnaires, le DG du groupe, Mark Strizek, a rapporté que de l’or a été obtenu par le forage d’un des trous dans la zone de Bella Tondi au Niger.

«Trois trous sur un programme de 8 ont déjà été forgés. Ces trous ont été conçus pour vérifier la continuité de la minéralisation aurifère à haute teneur jusqu’à une profondeur verticale de 150 m», a -t-il détaillé.

La prochaine étape consiste en l’échantillonnage des éléments trouvés, qui doivent être expédiés à Ouagadougou, la capitale burkinabè pour être analysés. Les résultats des échantillons analysés sont attendus à la fin du mois de juin 2018. L’autre partie des échantillons en provenance des trous restants est attendue dans un ou deux mois.

Les résultats encourageants des explorations confortent la compagnie minière dans sa stratégie de concentrer ses efforts sur l’Afrique. Il y a moins d’un mois, Vital Metals a conclu un accord avec Tungsten Mining, une société minière cotée en bourse, pour céder son projet de tungstène de Watershed dans le Queensland.

Cap sur l’Afrique de l’Ouest

La société a déclaré que cette décision permettrait à Vital de se concentrer sur son programme d’exploration poussé en Afrique de l’Ouest. En effet, le groupe Vital Metals, présent au Niger sur le projet aurifère Bouli, a procédé le 26 mars dernier à une levée de fonds de 3,8 millions de dollars par la vente d’actions. Les fonds récoltés sont destinés en partie au financement des travaux d’exploration du projet Bouli au Niger où la société prévoit de réaliser plus d’intersections à haute teneur.

Vital Metals explore et développe des propriétés minérales, notamment des gisements de tungstène et d’or. La compagnie minière dirigée par Mark Strizek est présente au Niger et sur le projet aurifère Kollo situé au Burkina Faso.

Maimouna Dia
afrique.latribune

Aller en haut