Accueil / Développement / NIGERIA : Adesina souligne la nécessité de dynamiser sa sortie de récession

NIGERIA : Adesina souligne la nécessité de dynamiser sa sortie de récession

NIGERIA : Adesina souligne la nécessité de dynamiser sa sortie de récession

Le président de la Banque africaine de développement (BAD), Akinwumi Adesina, a souligné la nécessité pour le Nigeria d’introduire des mesures incitatives appropriées afin de stimuler les investissements du secteur privé et de relancer sa croissance.

 

Plus grande économie de l’Afrique, le Nigéria traverse une période de récession. Suite à la chute des prix du pétrole, les recettes en devises se sont effondrées, et la situation du déficit courant et budgétaire a empiré, entraînant une forte baisse du cours du naira. Le taux d’inflation dépasse les 17 %.
«Pour assurer votre sortie de la récession, non seulement des dépenses s’imposent, mais il faut également dynamiser cette sortie», a déclaré Adesina lors d’une conférence de presse suite aux réunions qu’il a eues avec le président nigérian Muhammadu Buhari et son équipe de gestion économique. Adesina est actuellement en visite officielle au Nigéria, la première depuis qu’il a pris ses fonctions de président de la BAD en septembre 2015.
Afin de tirer profit de ce que Adesina appelle les « dividendes de la dévaluation du naira », le Nigeria doit stimuler le reste de son économie par des mesures visant à encourager les investissements directs étrangers (IDE) dans les secteurs essentiels, en particulier l’agriculture et l’agro-industrie et les minéraux solides, ainsi que dans les petites et moyennes entreprises (PME), un important secteur créateur d’emplois. Adesina a également appelé à la mise sur pied d’incitations aux secteurs manufacturier et industriel pour stimuler les activités de substitution des importations.
Adesina a également félicité les autorités pour les mesures audacieuses qu’elles ont prises. Le retrait des subventions aux combustibles et la dévaluation du naira ont été selon lui des «décisions audacieuses». Il a également réaffirmé le soutien de la BAD au Nigeria.

Pathé TOURE / lejecos.com

Aller en haut