Accueil / Mines & Energies / Nigéria : en 2016, Kayode Fayemi pourrait mettre un terme à l’illégalité observée …

Nigéria : en 2016, Kayode Fayemi pourrait mettre un terme à l’illégalité observée …

Nigéria : en 2016, Kayode Fayemi pourrait mettre un terme à l’illégalité observée …

Nigéria : en 2016, Kayode Fayemi pourrait mettre un terme à l’illégalité observée dans les mines

Au Nigéria, on dénombre dans le secteur des minéraux solides environ 210 000 mineurs dont 90% opèrent actuellement dans l’informel. Selon l’Association des mineurs du Nigéria, cette situation qui entrave le développement du secteur depuis de nombreuses années, doit être au centre de l’attention du nouveau ministre Kayode Fayemi (photo).

Depuis 2002, les différents gouvernements qui se sont succédés ont mis en place des politiques qui ont été impuissantes à enrayer le phénomène, au grand dam des mineurs utilisant une licence d’exploitation. Le ministre est donc très attendu en 2016 sur le sujet.

S’il parvient à réduire l’importance du secteur informel et à mettre en place une politique d’exploitation plus efficiente, le Nigéria pourra compter sur les mines pour accroître ses ressources. D’après un rapport de Wardell Amstrong (Conseiller en environnement et en ingénierie, spécialement dans le domaine des mines) réalisé en 2007, le sous-sol nigérian regorge de pas moins de 75 minerais. Au nombre de ceux-ci: l’or, l’émeraude, le fer, le charbon et le calcaire.

Stéphanie C. Tohon
agenceecofin.com

Aller en haut