Accueil / Finances / Nigéria: FBN Capital prévoit un repli de la croissance du revenu des banques au cours…

Nigéria: FBN Capital prévoit un repli de la croissance du revenu des banques au cours…

Nigéria: FBN Capital prévoit un repli de la croissance du revenu des banques au cours…

Nigéria: FBN Capital prévoit un repli de la croissance du revenu des banques au cours du troisième trimestre 2015

La firme d’investissement nigériane FBN Capital, filiale du groupe bancaire First Bank of Nigeria, a dans une note de recherche publiée le 5 octobre 2015, estimé que la croissance des revenus des banques opérant au Nigéria, connaîtra un repli au cours du troisième trimestre de l’année en cours.

FBN Capital avance que de 18,4% de croissance, d’une année à l’autre au deuxième trimestre 2015, cette croissance va reculer à 13% a cours du troisième trimestre. Toujours selon l’analyse, ce repli devrait toucher aussi les revenus de placements que les revenus d’intérêts. Dans ces conditions, FBN Capital s’attend à un repli plus faible des bénéfices avant impôts en progression de seulement 1% d’une année à l’autre, contre 7,5% au deuxième trimestre.

L’explication donnée à cette anticipation de baisse de revenus est la faible progression du portefeuille des prêts, dans un contexte économique et monétaire plein de défis au Nigeria. Après une croissance soutenue de 25% sur les deux précédentes années, les placements d’intérêt devraient connaitre une augmentation moins robuste de 9%, dont une grosse part a déjà été réalisée au cours du premier semestre.

Toutefois, selon la firme d’investissement, le secteur bancaire nigérian devrait maintenir une marge de profitabilité correcte. Mais plus spécifiquement, FBN Capital prévoit que certaines banques dégageront des surprises. Elle prévoit ainsi un repli de 44% du bénéfice hors taxes pour Access Bank, entre le deuxième et le troisième trimestre 2015. A contrario, Stanbic ITCB, la filiale au Nigéria du groupe Standard Bank devrait connaitre une augmentation de 62% de son bénéfice hors taxes sur la même période.

Idriss Linge
agenceecofin.com

Aller en haut