lundi 25 janvier 2021
Accueil / Finances / Nigéria : la banque centrale invite les banques commerciales à financer davantage le secteur privé

Nigéria : la banque centrale invite les banques commerciales à financer davantage le secteur privé

Nigéria : la banque centrale invite les banques commerciales à financer davantage le secteur privé

L’information est passée discrètement, mais au terme de son dernier comité de politique monétaire, la banque centrale du Nigéria (CBN) à inviter les banques commerciales et autres institutions financières éligibles, à soutenir davantage le secteur privé surtout celui qui est productif.

« Le Comité des politiques monétaires a invité la direction de la CBN à mettre en place de manière urgente des modalités visant à promouvoir les prêts à la consommation et aux prêts hypothécaires dans l’économie nigériane, notant que cela aurait un impact considérable et positif sur le flux de crédits et entraînerait finalement une croissance de la production », peut-on lire dans le document final de la rencontre.

L’instance a relevé en effet, qu’à la fin du mois d’avril 2019, l’encours net des crédits accordés par les banques a augmenté de 19,8% depuis la fin du mois de décembre 2018. Ce chiffre global dissimule cependant le fait qu’une part importante de cette progression est attribuable à la hausse des volumes de crédits accordés suite aux émissions de titres par le gouvernement (+64,5%). Les crédits nets au secteur privé n’ont progressé que de 9,6%.

Le secteur privé nigérian est celui qui bénéficie le plus des crédits accordés par les banques commerciales et autres institutions financières au Nigéria (75%). Toutefois on note une forte concentration de ces engagements (25% du total des crédits) au profit du secteur pétrolier et gazier. 14,7% des crédits sont accordés à un secteur manufacturier, majoritairement dominé par des filiales de multinationales agroalimentaires. L’économie réelle qui est largement constituée de PME, est un peu marginalisée ainsi que celui de l’immobilier, selon des données officielles collectées par l’Agence Ecofin.

Idriss Linge

agencecofin

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut