lundi 21 septembre 2020
Accueil / Mines & Energies / Nigeria : le gouvernement autorise la reprise des activités minières dans l’État de Zamfara

Nigeria : le gouvernement autorise la reprise des activités minières dans l’État de Zamfara

Nigeria : le gouvernement autorise la reprise des activités minières dans l’État de Zamfara

Au Nigeria, l’interdiction qui pesait sur l’exploitation minière dans l’État de Zamfara au nord du pays sera levée au cours de ce trimestre. C’est ce qu’a indiqué à Reuters ce mercredi, Olamilekan Adegbite, ministre du Développement des Mines et de l’Acier lors d’une visite à Londres.

Le gouvernement avait suspendu les activités minières dans cette région du pays en avril dernier craignant que l’exploitation minière illégale ne serve à financer des groupes armés qui sévissaient dans la région. Face aux dizaines de morts et aux milliers de déplacés, il avait ensuite déployé une équipe de surveillance pour « décourager les activités illégales », a expliqué le ministre.

Alors que les investisseurs locaux pourront reprendre leurs activités, l’épineuse question de la gestion de l’exploitation artisanale illégale n’est toujours pas résolue. Le Nigeria possède des gisements de minéraux, mais 80 % de l’exploitation minière est effectuée de manière artisanale. Selon le ministre, 500 kg d’or sortent de manière illégale du pays chaque mois, ce qui représente environ une valeur de 25 millions $ au cours actuel du métal jaune et des millions de recettes fiscales envolées pour l’État.

Le géant ouest-africain devra mettre en place une politique encadrant l’exploitation minière artisanale et encourageant l’exploitation industrielle s’il veut réellement tirer profit de ses gisements et rendre son économie moins dépendante du secteur pétrolier.

agenceecofin

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut