mardi 27 octobre 2020
Accueil / Tic & Telecoms / Nigéria – Le programme codage pour l’emploi, piloté par la Banque africaine de développement, soutient les jeunes africains dans l’économie numérique

Nigéria – Le programme codage pour l’emploi, piloté par la Banque africaine de développement, soutient les jeunes africains dans l’économie numérique

Nigéria – Le programme codage pour l’emploi, piloté par la Banque africaine de développement, soutient les jeunes africains dans l’économie numérique

Odetola Olashile Oluwapelumi est une jeune mère de famille nigériane. Diplômée en communication et en langue, elle raconte toute la lutte menée pour trouver un travail correspondant à sa formation.

« Je me suis rendue à divers entretiens [d’embauche], mais en fin de compte, ils trouvaient toujours quelque chose pour m’écarter et ça s’arrêtait là », explique-t-elle.

La trentenaire a entendu parler d’un programme de formation aux compétences numériques. Ce programme, lui disait-on, proposait l’acquisition de compétences à celles et ceux intéressés par l’internet et les technologies de la communication et offrait des opportunités d’emploi dans les TIC et les domaines associés.

La Banque africaine de développement et Microsoft se sont associés pour proposer cette formation « Coding for employment » (Codage pour l’emploi) en ligne, sur appareil mobile et dans les salles de classe des centres d’excellence au Kenya, au Rwanda, au Sénégal, en Côte d’Ivoire et au Nigeria.

Odetola s’est inscrite à la plateforme « Codage pour l’emploi » et a suivi des cours techniques gratuits portant notamment sur le développement de sites web, la conception, la science des données et le marketing numérique. Peu de temps après, elle a été embauchée à distance pour une entreprise d’images en ligne.

« La formation m’a été bénéfique », se félicite la jeune femme. « En tant que mère allaitante, [être] capable de travailler en ligne à la maison m’a permis de soutenir ma famille ».

Odetola fait partie des 23 000 jeunes africains qui ont suivi la formation « Codage pour l’emploi », d’une durée d’un mois, depuis son lancement en 2018. Cette initiative constitue la réponse de la Banque à la transformation numérique mondiale, qui avance à un rythme si rapide que les communautés défavorisées, dont les jeunes africains au chômage, courent un risque élevé d’exclusion et de marginalisation. La pandémie de Covid-19 n’a pas détourné le programme de sa mission qui vise à aider à combler les lacunes des jeunes chômeurs dans le domaine des TIC et à les aider à devenir des innovateurs dans l’économie numérique mondiale.

« L’impact du Covid-19 remet en question la convention non-écrite de l’emploi dans un bureau de 9h à 17h, poussant le monde entier à s’adapter au travail à distance rendu possible par la communication numérique », soutient Martha Phiri, Directrice du Département du capital humain à la Banque africaine de développement.

« Les compétences numériques proposées par le biais du programme « Codage pour l’emploi » sont en train de doter les jeunes africains des outils leur permettant de devenir des candidats plus attrayants pour les employeurs. L’initiative s’inscrit dans le cadre de la solution qui aidera les pays africains à se reconstruire par le haut après la pandémie ».

La fermeture des écoles en raison du Covid-19, les confinements nationaux et les restrictions aux mouvements des personnes ont conduit les promoteurs du programme « Codage pour l’emploi » à s’adapter. Ils ont mis le contenu des cours sur une plateforme d’apprentissage en ligne. Ils ont collaboré avec Microsoft pour former des animateurs en ligne. La semaine dernière, le programme « Codage pour l’emploi » a salué les élèves du premier groupe formé au Nigeria, qui ont terminé la formation en ligne, au cours d’une cérémonie virtuelle de remise de diplômes.

Martha Oyanta Daniel et Esther Ayuba, âgées de 31 ans et de 26 ans, ont obtenu leur diplôme du programme « Codage pour l’emploi » dans le nord du Nigeria, au centre d’excellence de l’université d’État de Gombe, en 2019. Après avoir suivi le cours, Martha et Esther ont lancé une ONG dénommée « Eagles Advocacy ». L’ONG enseigne aux jeunes filles les compétences numériques dans le nord du Nigeria, une région souvent citée dans les médias comme luttant contre Boko Haram et où les traditions fondées sur des interprétations de la religion dissuadent les femmes et les filles de s’occuper d’éducation ou du travail formel. Malgré cet environnement défavorable, « Eagles Advocacy » a aidé 500 jeunes filles de l’État de Gombe à suivre le programme d’acquisition de compétences numériques. Martha et Esther se sont également associées à des partenaires locaux du secteur privé et à des ONG dans le but de former 1 000 jeunes filles dans leur communauté.

« Dans le nord du Nigeria, les filles, y compris celles qui sont diplômées, n’ont même pas accès à des ordinateurs, sont confinées à leur domicile et, dans certains cas, ne sont pas autorisées à posséder un téléphone mobile. J’ai décidé de cibler les écoles publiques, où je pourrai atteindre le plus grand nombre de filles », a déclaré Martha.

« [Beaucoup de ces écoles avaient des laboratoires d’informatique, mais elles ont été fermées, car les enseignants n’avaient pas de connaissances [en informatique]. Donc, nous avons conçu un programme d’études et avons commencé la formation. Les TIC sont maintenant une nécessité. Presque toutes les fonctions professionnelles nécessitent une initiation à l’informatique », précise-t-elle.

Avec la pandémie de Covid-19, les écoles ont fermé leurs portes et « Eagles Advocacy » a perdu le contact avec ces jeunes vulnérables. Mais cela n’a pas dissuadé Martha, avocate de formation. Elle et son associée Esther prévoient de rendre leur programme d’études accessible en ligne dans la langue locale haoussa.

« Codage pour l’emploi » vise à élargir ses programmes pour atteindre un plus grand nombre de jeunes à travers le continent. La jeune nigériane Odetola, fraîchement embauchée, entend bien le promouvoir. « Je ne veux pas que [le programme Codage pour l’emploi] s’arrête avec moi », dit-elle en souriant. « Je veux qu’il puisse bénéficier à d’autres personnes ».

Prêt(e) à vous connecter et à révéler vos compétences sur les outils numériques ? Cliquez ici (le lien est externe) pour vous inscrire au programme « Coding for employment » (codage pour l’emploi).

icilome

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut