Accueil / Non classé / Nigeria: le régulateur annonce la mort programmée des petits opérateurs télécoms

Nigeria: le régulateur annonce la mort programmée des petits opérateurs télécoms

Nigeria: le régulateur annonce la mort programmée des petits opérateurs télécoms

PhonesD’après les dernières tendances visibles sur le site de la Commission des communications du Nigeria (NCC), la croissance est en train de ralentir dans le secteur national des télécoms riche de 15 opérateurs. La forte concurrence qu’a connue le marché des télécoms depuis sa libéralisation, la vieillesse des équipements et la mauvaise gestion condamnent inexorablement les plus petites sociétés.

MTN, Globacom, Airtel, Etisalat et Visafone ont gagné de nouveaux abonnés sur leurs réseaux respectifs au quatrième trimestre de 2013 : 57 183 745 abonnés pour MTN, 26 194 336 abonnés pour Airtel, 24 490 650 clients pour Glo et 18 119 397 clients pour Etisalat. Mais la plupart des autres fournisseurs de services de télécommunications ont stagné.

Les opérateurs de télécommunications fixes et sans fil, tels que Starcomms Ltd, Multilinks Telkom, Reliance Telecoms (Zoom), Intercellulaire Nigeria Ltd, VGC Communications, détenue par MTN, MTS 1st Communications, Disc Communications, Witel, O’Net (Odua Telecom), Rainbownet Ltd, Monarch Communications, XS Broadband (également propriété de MTN), Webcom, IPNX et même NITEL n’ont pas ajouté un seul nouvel abonné à leurs réseaux tout au long de 2013.

Leur base totale d’abonnés a décliné progressivement au cours des quatre trimestres de 2013 : 405 625 en mars, 382 678 en juin, 362 392 en septembre et 360 537 en décembre. Leur télé-densité qui était de 5,66% est tombée à 0,51%.

Source: Ecofin

Aller en haut