mercredi 23 septembre 2020
Accueil / Finances / Nigeria : le surveillant des marchés financiers veut réguler les transactions sur les monnaies digitales

Nigeria : le surveillant des marchés financiers veut réguler les transactions sur les monnaies digitales

Nigeria : le surveillant des marchés financiers veut réguler les transactions sur les monnaies digitales

Le régulateur nigérian des marchés financiers s’est donné le droit de contrôler les transactions portant sur les monnaies digitales. C’est une évolution par rapport à la position officielle qui ne reconnaissait jusque-là pas des actifs comme les bitcoins.

La Securities and Exchange Commission du Nigeria, l’institution qui surveille les activités du marché financier local, s’est donné le droit de réguler désormais les transactions portant sur les monnaies digitales. « Toute personne, physique ou morale, dont les activités impliquent un aspect quelconque des services d’actifs numériques virtuels liés à la blockchain doit être enregistrée par la Commission et, à ce titre, sera soumise aux lignes directrices réglementaires », a fait savoir l’institution dans un communiqué.

Les produits d’actifs numériques existant avant la mise en œuvre des directives réglementaires disposent désormais de trois mois pour se conformer aux nouvelles exigences. Cela constitue une évolution au Nigeria.

Les autorités du pays ont dans le passé refusé de reconnaître les monnaies numériques comme monnaie légale, la Banque centrale du ayant déclaré en 2018 que les cryptomonnaies, telles que le bitcoin et autres, n’étaient pas considérées comme de l’argent.

« Le discours semble avoir bien changé. Les produits financiers digitaux offrent des opportunités d’investissement alternatives aux investisseurs. Il est donc essentiel de garantir que ces offres fonctionnent d’une manière compatible avec la protection des investisseurs, l’intérêt du public, l’intégrité du marché et la transparence », explique la Securities and Exchange Commission.

Selon un rapport publié le 15 juillet 2020 par Arcane Research, une firme spécialisée dans les études sur les cryptomonnaies, 11% des recherches d’internautes au Nigeria portent sur la monnaie digitale. Des plateformes comme Coin Market Cap révèlent que 46% des jeunes qui y sont actifs sont originaires du Nigeria.

agenceecofin

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut