Accueil / Tic & Telecoms / Nigeria : les licences d’exploitation de 115 fournisseurs de service Internet menacée

Nigeria : les licences d’exploitation de 115 fournisseurs de service Internet menacée

Nigeria : les licences d’exploitation de 115 fournisseurs de service Internet menacée

D’ici la fin du mois de mars 2015, 115 fournisseurs de service Internet (FAI) risquent de perdre leur licence d’exploitation s’ils ne la renouvellent pas. Selon la Nigerian Communications Act de 2003, chaque FAI est détenteur d’une licence d’exploitation de cinq ans renouvelable.

Le Nigeria compte près de 185 fournisseurs de services Internet, installés dans divers coins du pays. Ils ont contribué à rendre Internet accessible pour des millions de particuliers, d’entreprises et d’administrations publiques.

Les nombreux FAI présents au Nigeria ont également contribué à faire avancer le taux de pénétration d’Internet dans le pays. De moins de 20 millions de personnes qui avaient accès à Internet en 2010, c’est aujourd’hui plus de 78 millions d’utilisateurs qui y accèdent.

Dès 2016, la Commission des communications du Nigeria (NCC) aura du pain sur la planche. L’année marquera le début d’une série de renouvellement de licence, aussi bien par les fournisseurs d’accès Internet (FAI) que par les opérateurs télécoms. MTN, Airtel et Mtel, la branche mobile de l’opérateur historique Nitel, devront renouveler leur licence d’exploitation de réseau de télécommunications électroniques pour 15 ans. 22 FAI aussi.

En 2017, 18 autres FAI devront renouveler leur licence pour espérer continuer à opérer au Nigeria. La même année, Globacom devra renouveler la sienne. En 2018 et 2019, c’est 21 et 20 autres FAI qui sont attendus devant les guichets de la NCC.

agenceecofin.com

Aller en haut