samedi 05 décembre 2020
Accueil / Tic & Telecoms / Nigéria : l’identification numérique remplace la carte d’identité physique

Nigéria : l’identification numérique remplace la carte d’identité physique

Nigéria : l’identification numérique remplace la carte d’identité physique

Seule la possession d’un numéro d’identification numérique sera désormais valable en remplacement des cartes d’identité nationales plastifiées, a fait savoir jeudi 13 août, Rauf Aregbesola le ministre nigérian de l’intérieur.

Il faut comprendre par cela que chaque numéro d’identification national sera préalablement enregistré dans la banque de données domiciliée auprès de la Commission nationale de gestion de l’identité (NIMC), rapporte la presse locale.

Selon Aregbesola, la carte deviendra une question de commodité. Le numéro d’identification étant plus important. D’autres paramétrages liés à l’ADN seront également intégrés à ce processus.

Pour Isa Ali Pantami, le ministre des communications et de l’économie numérique, le monde est actuellement digitalisé et l’ère de l’émission des cartes plastifiées est démodée. Ces gadgets serviront à des fins d’enregistrement mais ne seront pas nécessairement préservés pour longtemps par leurs propriétaires.

De ce fait, il a invité chaque citoyen à mémoriser son numéro d’identification numérique. Lequel sera aussi introduit dans la délivrance des passeports internationaux.

Selon Aliyu Azeez, le directeur général de la NIMC, cette identification numérique nouvellement introduite et qui fait office de sécurité sociale aux États–Unis, peut permettre de contrôler 1,3 milliard de personnes en près de sept minutes. Elle permettra également l’économie des devises.

« C’est le forex qui sort du pays, et nous sommes au 21ème siècle et c’est pourquoi nous nous concentrons sur le numéro d’identification national et d’autres identifications par d’autres agences liées à la NIMC », a-t-il déclaré.

Contre la restriction de visa américain

Pour le président nigérian Muhammadu Buhari, la gestion des données des citoyens est essentielle à la planification socio-économique et à l’amélioration des prestations de services efficaces et à la bonne gouvernance. Sans oublier la sécurité nationale et mondiale.

Il y voit aussi un avantage global de renforcer l’intégrité des instruments d’identité des citoyens du pays aux fins du partage d’informations.

Il faut noter que la résolution d’adopter cette identification digitale est inscrite dans le rapport du comité de gestion et d’harmonisation des données des citoyens. Lequel a été soumis au président nigérian.  Ledit comité dirigé par le ministre de l’intérieur, a été créé après l’imposition de restrictions temporaires de visa aux détenteurs de passeports nigérians par les États-Unis en  février dernier. Sa mission est d’ «étudier et répondre aux exigences américaines » après la décision de Donald Trump de restreindre l’accès aux États-Unis de ses ressortissants et ceux de la Birmanie, l’Érythrée, le Kirghizstan, le Soudan et la Tanzanie. Une mesure visant certaines catégories de visas d’immigration afin de mettre l’accent sur des personnes qui veulent s’installer aux États-Unis.

A la suite de cette décision, le Nigeria est resté déterminé à maintenir des relations productives avec les États-Unis et ses alliés internationaux, en particulier sur les questions de sécurité mondiale, tel que déclaré par Femi Adesina le porte-parole présidentiel.

A en croire Aregbesola, si les recommandations du comité sont pleinement mises en œuvre, les restrictions de visa imposées au Nigéria seront levées et un système durable de gestion de l’identité sera mis en place.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut